Le Wayne Taylor Racing reprend la main !

Battus de 568 millièmes sur la ligne d’arrivée, Pruett et Rojas ont de quoi nourrir quelques regrets car leur Riley BMW semblait la plus forte ce week-end. Mais le Mexicain, auteur de la pole, s’est accroché avec Christian Fittipaldi en début de course. Reparti dixième, Scott Pruett a été contraint à une remontée effrénée, mais le jeune Jordan Taylor a su résister comme un vieux briscard au pilote le plus titré de l’histoire du Grand-Am.

Arrivés en tête du championnat ce week-end, Ryan Dalziel et Alex Popow ont perdu gros sur le Kansas Speedway. La faute à un long arrêt (21 tours) pour réparer les dégâts causés par une erreur de Popow. Finalement classés à la onzième place, les pilotes du Starworks Motorsport chutent à la troisième place du championnat.

Championnat qui n’a jamais été aussi ouvert, puisqu’à deux courses de la fin de la saison, ils sont encore six équipages regroupés en 5 points ! Angelelli/Taylor mènent avec 269 points. Christian Fittipaldi est second à 267. Suivent Dalziel/Popow (266), Gurney/Fogarty et Barbosa (265) et Pruett/Rojas (264).

Autant dire que chaque erreur se paiera cash à Laguna Seca (7 septembre) et à Lime Rock (28 septembre).

felis porta. luctus leo risus. dapibus leo.