Michigan – Joey Logano s’impose et se relance pour le Chase

Après avoir signé une pole record Joey Logano a confirmé en course en s’imposant enfin avec la Penske Racing. Le pilote Ford, ancien pensionnaire de la Joey Gibbs Racing a décroché lors des Pure Michigan 400 son premier succès avec l’écurie de Roger Penske, mais son troisième en carrière dans la discipline.

Cette victoire est la première de la saison pour la Penske Racing, qui est passée de Dodge à Ford l’hiver dernier. Treizième du classement général, alors qu’il ne reste que trois courses à disputer dans la saison régulière (Bristol, Altanta et Richmond – ndlr.) Joey Logano redevient ainsi un client potentiel pour une qualification en playoffs.


Sous le drapeau à damier, Logano devance Kevin Harvick, Kurt Busch, Paul Menard et Clint Bowyer pour le top-5, alors que Marcos Ambrose, Kasey Kahne, Jeff Burton, Greg Biffle et Carl Edwards complètent le top-10 de la vingt-troisième épreuve de la saison 2013 de NASCAR Sprint Cup.

Joey Logano : “Merci Roger, merci à tous.”

Sur l’ovale le plus rapide de la saison, la course a été longue à se lancer avec trois drapeaux jaunes dans les quinze premiers tours dont un dès le premier tour causé par Clint Bowyer parti en survirage dans la ligne droite avant.

Au final neuf neutralisations sont venues émailler cette course, les deux dernières étant causées par Kyle Busch dans le dernier quart de l’épreuve. Le pilote de la Joe Gibbs Racing termine finalement trente-et-unième à trois tours.

Mark Martin a bien cru à la victoire, sa toute première au volant d’une Toyota, mais le pilote de la Michael Waltrip Racing a dû repasser par la voie des stands à trois tours du drapeau à damier après être tombé en panne d’essence. Interrogé en conférence de presse sur l’éventualité de le voir piloter la Chevrolet n°14 de Tony Stewart dès la semaine prochaine à Bristol, Mark Martin s’est contenté d’une réponse laconique expliquant qu’aujourd’hui il était le pilote de la Toyota Camry n°55 de la Michael Waltrip Racing.

Autre perdant du jour, Jimmie Johnson. Le leader du classement général, déjà qualifié pour les playoffs depuis la semaine dernière et l’épreuve du Glen, a une nouvelle fois connu une énorme désillusion dans le Michigan. Le pilote de la Hendrick Motorsports n’a jamais gagné sur cet ovale de deux miles et a dû renoncer sur problème mécanique, se classant quarantième. Il voit ainsi Clint Bowyer revenir à 41 points au classement général.

Jimmie Johnson a abandonné pour la première fois de la saison. Désormais seuls les trois pilotes de la Roush Fenway Racing, les deux pilotes de la Earnhardt Ganassi Racing et Tony Stewart n’ont pas abandonné cette annnée en Sprint Cup.

Les deux wild cards sont pour l’instant détenues par Kasey Kahne, onzième avec deux victoires et Martin Truex Jr., douzième avec un succès.

elementum ipsum facilisis eget odio mattis pulvinar consectetur vel,