Bristol – Matt Kenseth résiste à Kasey Kahne

Sous le drapeau à damier des IRWIN Tools Night Race disputés sur le Bristol Motor Speedway Matt Kenseth a devancé Kasey Kahne. Ce dernier a tout tenté, mais est resté très propre, en ne sortant pas Kenseth, alors qu’il s’était plein plutôt dans la saison que pilote Gibbs était trop agressif avec lui notamment.

Matt Kenseth : “J’ai eu suffisamment de carburant et de pneumatique pour aller au bout. “


Matt Kenseth signe ainsi son cinquième succès de la saison et débuterait – s’il se qualifie dans le top-10 – les playoffs en tête avec trois longueurs d’avance sur Jimmie Johnson qui a de nouveau connu des déboires lors de cette course, impliqué dans un accident avec David Reutimann qui l’a contraint à repasser pendant de nombreux tours dans les stands. Son avance au classement général a ainsi fondu comme neige au soleil puisqu’elle n’est plus que de dix-huit points sur Clint Bowyer. Tous deux sont assurés de terminer la saison régulière dans le top-10 et donc de participer au Chase.

Derrière Kenseth et Kahne on retrouve Juan Pablo Montoya, Brian Vickers, Joey Logano, Paul Menard, Jeff Gordon, Marcos Ambrose, Greg Biffle et Dale Earnhardt Jr. pour le top-10.

Dominateur en début d’épreuve, Carl Edwards a été écarté de la lutte finale pour la victoire en seconde partie de course sur problème moteur. Edwards a été contraint à l’abandon, le premier pour un pilote de la Roush Fenway Racing cette année dans la division reine de la NASCAR.

À 54 tours de l’arrivée, la course a été interrompue au drapeau rouge suite à un accident impliquant Denny Hamlin, Kevin Harvick, Ken Schrader, Ryan Newman, Brad Keselowski, Casey Mears, Tony Raines et Martin Truex Jr.. Le pilote de la Richard Childress Racing a tenu à exprimer son mécontentement envers Hamlin en s’arrêtant à son emplacement, mais il s’est fait dégager manu-militari par les mécaniciens de Denny Hamlin puis par Hamlin lui-même grâce à un bump.

Kevin Harvick : “C’est Hamlin qui a foutu la merde. Je crois que l’on devrait revenir à l’ancien Bristol c’était plus sympa.”

Mis en cause par Harvick, Hamlin a préféré se défausser sur Brian Vickers le qualifiant de “Putain d’idiot” après un contact entre les deux hommes qui a eu pour effet de couper le pneumatique avant droit de la Toyota n°11.

Avec un arrêt ravitaillement au tour 344 et une fenêtre d’environ 150 tours, la fin de course s’est jouée à la consommation pour certains qui ont pris le pari de ne pas rentrer. C’est notamment le cas de Matt Kenseth qui a laissé son chef d’équipe décider. D’autres comme Dale Earnhardt Jr. ont préféré jouer la carte de la sécurité en ravitaillant lors de la dixième neutralisation.

Au classement général la bonne opération est réalisée par Kasey Kahne et Joey Logano qui intègrent le top-10 respectivement huit et dixièmes. Brad Keselowski et Kurt Busch sortent des dix premiers et ne sont donc plus qualifiés virtuellement pour les playoffs puisqu’ils n’ont pas gagné cette année. Martin Truex Jr., quatorzième et Ryan Newman quinzième sont les deux détendeurs des wild cards alors qu’il ne reste que deux courses avant l’entame du Chase.

leo. Donec venenatis fringilla dictum commodo