Dixon décroche la pole position à Baltimore !

Avec la présence de Dixon et Power le Firestone Fast Six avait fière allure puisque les deux hommes ne représentent désormais pas moins de 50 pole positions ! En effet, c’est bien le pilote Chip Ganassi Racing qui a signé le meilleur chrono en 01:18.0838 sec, quelques centièmes devant Will Power. Le Néo Zélandais a même battu le record de la piste établi par le pilote Penske l’année dernière lors de la première phase des qualifications (1:17.9275 sec) ! La troisième place revient à un excellent Simon Pagenaud qui avait montré son rythme lors de la troisième séance d’essais libres.

Scott Dixon : “C’est bien de rebondir après ce qui s’est passé la semaine dernière. Je suis heureux pour l’équipe qui a fait un travail de malade. Nous avons failli être éliminé en Q2 en raison d’un problème mécanique mais grâce à Honda nous avons pu identifier le souci et réparer tout cela pour la Q3. J’ai fais quelques erreurs dans mon tour rapide mais c’était suffisant pour partir devant. Ce sera une course serrée.”

Le top-5 est complété par Justin Wilson, qui confirme sa deuxième position acquise à Sonoma, Josef Newgarden et un excellent Tristan Vautier qui se hisse dans la dernière phase des qualifications pour la première fois depuis la course de Barber. Le Français a même connu une petite frayeur puisqu’il a endommagé son aileron avant en heurtant la voiture arrêtée de Graham Rahal. Son équipe a pu réparer la DW12 n°55 à temps pour permettre à Vautier de se qualifier en sixième position.

Le leader du championnat, Helio Castroneves, termine septième de cette séance et voit son avance réduite à 38 points puisque Dixon a empoché le point de la pole position. Il devance Ryan Hunter-Reay, le meilleur représentant Andretti Autosport, qui sait qu’il n’a plus le droit à l’erreur en cette fin de saison s’il veut conserver ses chances d’empocher un deuxième titre consécutif.

Dario Franchitti, le poleman à Sonoma partira dernier puisque son équipe a installé un sixième moteur sur sa voiture. L’Ecossais, qui s’était mal qualifié (15ème. Ndlr), s’attend certainement à vivre une course difficile… Un autre Champion à connu des difficultés puisque Sébastien Bourdais partira en vingt-troisième position à la suite de l’annulation de ses deux meilleurs chronos pour avoir causé un drapeau rouge. Le Manceau va certainement tenter une stratégie audacieuse pour pouvoir remonter au plus vite aux avant-postes.

Après le traditionnel warm-up, 75 tours de course sont au programme. Le départ sera donné à 14h00 heure locale soit 20h00 en France. Après les séances d’essais que nous avons venu, nul doute que le spectacle y sera certainement au rendez-vous !

ut risus. id, leo Phasellus amet,