Scott Dixon sanctionné par l’IndyCar pour ses propos

L’histoire a commencé dans les stands à Sonoma. Le Néo-Zélandais Scott Dixon percute un mécanicien de chez Penske et est pénalisé par Beaux Barfield. Le pilote Ganassi perd de gros points au championnat en terminant quinzième. Une semaine plus tard dans les rues de Baltimore, la Dallara DW12 n°9 est tassée par Will Power lors d’un restart et doit abandonner. Encore une fois, selon Dixon, Beaux Barfield n’a pas été compréhensif puisqu’il ne lui a pas permis de revenir aux stands pour réparer…

A l’issue de la course, Dixon a appelé au licenciement du Directeur de Course de l’IndyCar Series. Les conséquences ne se sont pas faites attendre : le double Champion 2003 et 2008 a été placé sous probation par l’IndyCar jusqu’à la fin de l’année et devra payer une amende de 30000$.

Des faits identiques avaient déjà été reprochés par le passé à Castroneves et Power en raison de la violation des articles 9.3.1.8 et 9.3.7 du règlement sportif (utilisation d’un langage inapproprié à l’attention des officiels de l’INDYCAR. Ndlr).

En raison du caractère publique de ces évènements l’INDYCAR a précisé que “Dixon devra s’acquitter de sa peine en faisant une apparition publique pour l’IndyCar.”

Dixon est actuellement deuxième du championnat avec 49 points de retard sur son adversaire de l’équipe Penske Racing, Helio Castroneves. Voici une bien mauvaise affaire pour un pilote qui a besoin de se concentrer sur le titre alors qu’il ne reste que trois courses à disputer…

id Aliquam amet, Donec Curabitur ante. at Nullam Praesent venenatis, efficitur.