Loudon – Le patron c’est Kenseth

Pour son cinq-centième départ en NASCAR Sprint Cup Series Matt Kenseth a terminé sur la Victory Lane. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a remporté sa septième course de la saison, sa seconde de rang. Dans l’histoire deux autres pilotes ont remporté les deux premières courses des playoffs, Greg Biffle en 2008 qui s’est classé troisième au championnat et trois ans plus tard Tony Stewart, qui a été champion au terme de la saison.

Après Darlington, le Kentucky Speedway et le Chicagoland Speedway, c’est la quatrième fois cette saison que Matt Kenseth s’impose sur une piste sur laquelle il n’avait jusqu’alors jamais gagné.


Matt Kenseth : “Je prends les semaines les unes après les autres. Je me sens simplement comme le gars le plus chanceux du Monde à me tenir ici sur la Victory Lane.”

Comme la semaine dernière Matt Kenseth s’est imposé et comme la semaine dernière son dauphin n’est autre que Kyle Busch. Les deux pilotes de la Joe Gibbs Racing occupent d’ailleurs les deux premières places du classement général avec quatorze points d’avance pour le champion 2003 de la série.

Greg Biffle a pris la troisième place devant Jimmie Johnson, Jamie McMurray, Dale Earnhardt Jr., Brian Vickers, Jeff Burton, Carl Edwards et Martin Truex Jr. pour le top-10.

Plusieurs pilotes ont perdu gros lors de cette deuxième épreuve du Chase parmi lesquels Kasey Kahne, parti à la faute dans le dernier tiers de l’épreuve, il se classe finalement trente-septième. À moins d’un parcours frôlant la perfection lors des huit prochaines semaines, il a pratiquement dit adieu au titre de champion.

Jeff Gordon qui a raté son freinage lors de son avant-dernier arrêt aux stands s’est tiré une balle dans le pied et ce alors qu’il était leader de l’épreuve et avait une belle carte à jouer. Le quadruple champion se classe quinzième sous le drapeau à damier, au milieu de Kurt Busch, Joey Logano, Ryan Newman et Clint Bowyer, quatre autres Chasers. Kevin Harvick, pour sa part, termine vingtième.

Au classement général trois hommes se détachent, puisque derrière le duo Kenseth, Kyle Busch séparé de quatorze points, Jimmie Johnson pointe en troisième position à dix-huit longueurs du champion 2003. Quatrième, Carl Edwards est repoussé à trente-six longueurs, un gouffre à combler lors des huit prochaines épreuves.

libero. ante. eget Donec neque. Lorem commodo vel, quis at Praesent