Qui pour arrêter Matt Kenseth ?

Matt Kenseth est incontestablement l’homme fort de la saison 2013 de NASCAR Sprint Cup. Le pilote de la Joe Gibbs Racing, en provenance de la Roush Fenway Racing l’hiver dernier explose complètement cette année. Après deux courses en playoffs on se demande bien qui va pouvoir aller le chercher au championnat. Seuls deux noms se dégagent à savoir son coéquipier Kyle Busch et Jimmie Johnson.

Si l’on met de côté Denny Hamlin, la saison 2013 est une vraie réussite pour la Joe Gibbs Racing qui domine comme la Hendrick Motorsports savait le faire ces dernières années :

– Onze victoires (Sept pour Kenseth, quatre pour Kyle Busch – ndlr.), près du double de la Hendrick Motorsports. Plus que la Roush Fenwa Racing, la Richard Childress Racing, la Stewart-Haas Racing, la Michael Waltrip Racing et la Penske Racing cumulées !

– 2772 des 7951 tours menés, plus d’un tiers.

– Neuf poles en vingt-cinq séances qualificatives, la pluie ayant annulé les qualifications à trois reprises.


Un match à trois ?

Cette année quatre des sept succès de Matt Kenseth sont intervenus sur des pistes où il n’avait jamais gagné par le passé en Sprint Cup. À Dover il pourrait bien être le premier pilote de l’histoire à remporter les trois premières courses des playoffs. Si lors de ses deux dernières venues il n’a pas fait mieux que trente-cinquième, il restait sur huit top-5 lors de ses neuf précédentes courses sur le Monster Mile.

Seuls Kyle Busch et Jimmie Johnson semblent en mesure de suivre le rythme imposé par Matt Kenseth. Carl Edwards, quatrième pointe déjà à trente-six longueurs. Il faut dire qu’à l’exception des trois premiers aucun autre pilote n’a signé ne serait-ce que deux top-10 lors des deux premières courses des playoffs.

Avec une telle irrégularité des dix autres Chasers, tantôt la mécanique (Earnhardt, Logano), tantôt un accident (Kahne), tantôt une grossière erreur dans les stands (Gordon), sans oublier l’irrégularité chronique de certains souvent liée à de mauvais réglages (Newman, Bowyer, Harvick, Biffle) il va être compliqué d’aller chercher les trois premiers, a fortiori Matt Kenseth.

Tout miser sur une redistribution des cartes à Talladega avec Kenseth, Kyle Busch et Jimmie Johnson impliqués dans un accident ne semble pas être la meilleure stratégie tant les trois hommes sont au-dessus des autres, mais peuvent-ils faire autrement vu ce qu’ils montrent ?

lectus suscipit nunc dictum Aenean ipsum