Le Racing Club Partners à l’assaut de Monza !

Le tracé de Monza a été le théâtre de tous les grands prix d’Italie de Formule 1, sauf un qui s’est déroulée dans le fief de Ferrari à Imola et c’est en très grande partie ce sport qui a fait le renommé du tracé situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Milan en Lombardie. Cependant, cette semaine c’est la NASCAR qui va y faire résonner le son de ses V8 et plus particulièrement la série européenne sponsorisée par Whelen.

À cette occasion le Racing Club Partners tentera une nouvelle fois de briller sur cette piste où les voitures frôleront les 280 km/h en vitesse de pointe. La mécanique sera donc soumise à la torture ce week-end, d’autant que pour signer un bon temps sur cette piste il ne faut pas hésiter à chevaucher les vibreurs on ne peut plus abruptes.


Nathalie Maillet, pilote de la Toyota Camry n°46 dans la catégorie ELITE fera ses grands débuts sur la piste italienne. “Je n’ai jamais roulé sur cette piste, mais avec le pont long on ne devrait pas être loin de prendre les 300 km/h au bout de la ligne droite des stands.”

Actuelle douzième du championnat, Nathalie Maillet est à dix-sept points de la dixième place. La féminine occupe également la quatrième position du championnat Challenger à vingt-six points du leader. Sachant que les points comptent double pour les quatre dernières épreuves de la saison, tout reste donc ouvert.

Son coéquipier OPEN dans la Toyota n°46, le Belge Christophe de Fierlant a déjà roulé à Monza cette année, c’était au volant d’une McLaren à l’occasion de la manche de Blancpain Endurance Series. Il prédit d’ailleurs un meeting très agréable à regarder et ce même si la pluie venait à être de la partie, notamment pour la journée de dimanche.

“J’aime beaucoup ce circuit rapide qui enchaîne les longues lignes droites, les chicanes ainsi que les virages rapides. Avec nos voitures cela risque d’être amusant et de changer de Tours. Du fait des hautes vitesses atteintes il faudra que tout le monde soit vigilant, surtout en cas de pluie. Ce sera un régal de piloter ces voitures sur la piste Lombarde s’il se met à pleuvoir” confie l’actuel douzième du classement OPEN.

Christophe de Fierlant n’est qu’à dix points du top-10 et possède actuellement la troisième place au classement Gentlemen. Quitter l’Italie dans le top-10 du championnat et à la deuxième place du classement Gentlemen est l’objectif pour ce cinquième meeting de l’année.

“Ce week-end on fonce, mais intelligemment, car le niveau est très relevé aussi bien en ELITE qu’en OPEN.” conclut le pilote de la Toyota Camry n°46.

amet, mi, vulputate, nunc Donec sit risus.