Dover – Joey Logano s’impose encore

Ce samedi sur le Dover International Speedway Joey Logano s’est imposé en NASCAR Nationwide Series à l’occasion des 5-hour Energy 200, sa quatrième victoire consécutive sur le Monster Mile, un record. Que ce soit en Cup, en Nationwide ou en Truck, jamais avant lui un pilote n’avait gagné quatre courses consécutives sur cette piste.

Sous le drapeau à damier le pilote de la Penske Racing s’est imposé avec 14,590 secondes d’avance sur son plus proche adversaire, le rookie Kyle Larson. Troisième, Kevin Harvick a été repoussé à plus de 24 secondes, alors que Brian Vickers, quatrième, est le dernier pilote dans le tour.


Elliott Sadler complète le top-5 de l’épreuve devant Austin Dillon, Parker Kligerman, Kyle Busch, Trevor Bayne et Mike Bliss.

Cette victoire est la troisième de la saison pour Logano et sa vingt-et-unième en carrière. C’est aussi le onzième succès pour la Ford Mustang n°22 cette année, des victoires acquises par Brad Keselowski, AJ Allmendinger, Joey Logano et Ryan Blaney.

Joey Logano : “C’est juste super de gagner quatre courses de suite ici à Dover. C’est incroyable. C’est ma piste favorite depuis que j’ai commencé à rouler ici. Oui, même si j’y ai fait des tonneaux ici (En 2009 au volant d’une voiture de Sprint Cup – ndlr.) c’est toujours ma piste favorite et je pense l’avoir montrer aujourd’hui.”

Lors de l’inspection d’après-course la voiture a été mesurée trop basse tant à l’avant gauche qu’à l’avant droit. Les officiels ont noté les infractions et se prononceront sur les sanctions en début de semaine prochaine. Traditionnellement l’équipe écope de six points de pénalité au classement des propriétaires.

En début d’épreuve Kyle Busch avait la meilleure voiture, mais le pilote de la Joe Gibbs Racing est resté en piste lors des deux premières – et au final seules – neutralisations au contraire de ses adversaires ce qui l’a contraint à ravitailler sous drapeau vert au tour 87, perdant un tour dnas l’affaire.

De son côté Logano a ravitaillé lors de la seconde neutralisation, au tour 37 avant d’effectuer son second arrêt sous drapeau vert au tour 116. Lors du premier arrêt les mécaniciens ont ajusté la voiture pour corriger le survirage de la Ford Mustang n°22. À partir de cet instant le pilote Penske est devenu le plus rapide et a fondu sur Kyle Busch pour prendre la tête peu après le premier quart de l’épreuve. Au final il a mené 106 des 200 tours, dont les 59 derniers.

À l’issue du cycle de ravitaillement sous drapeau vert, au tour 124, Busch comptait une dizaine de secondes d’avance sur Logano, mais ce dernier avec des pneumatiques plus frais est revenu sur son ancien coéquipier de la Joe Gibbs Racing pour lui ravir la tête de l’épreuve au tour 142.

Joey Logano : “Lorsque je suis revenu sur la piste avec des pneumatiques neufs sur la piste au tour 117, j’ai indiqué par radio à Jeremy que la voiture était bonne et que nous étions au bon endroit.”

Au tour 176, Kyle Busch a été contraint d’effectuer son second arrêt de l’épreuve, une nouvelle fois sous drapeau vert. Reparti quatorzième à un tour, il termine finalement huitième sous le drapeau à damier.

Sam Hornish Jr. a perdu de gros points au tour 117 en commettant une pénalité pour excès de vitesse dans deux zones de la voie des stands. Une infraction qui lui a valu de passer une nouvelle fois par la voie des stands pour effectuer sa pénalité. Le leader du classement général termine dix-septième et voit son avance se réduire à quatre unités face à Austin Dillon à cinq courses du terme de la saison.

Curabitur libero ut porta. efficitur. tempus Lorem