Monza : la renaissance de Josh Burdon !

Il y a des moments dans la vie d’une équipe qui sont plus difficiles que d’autres. Le Scorpus Racing et Josh Burdon ont eu l’un de ces week-end où l’on passe par toutes les émotions.

Après l’accident de Nicolo Rocca lors de la première séance d’essais vendredi, la reconstruction de la Chevrolet SS n°18 Forza Motorsports vendredi et samedi et une première course OPEN terminée dans la pelouse du parc de Monza suite à l’accrochage de son pilote avec un pilote hors championnat.

La pluie a fait son apparition ce dimanche sur la piste italienne, des conditions que l’Australien apprécie. Et bien lui en a pris, puisqu’il s’est imposé à l’issue des 27 minutes de course dans des conditions difficiles.

Josh Burdon : “Je suis fatigué ce week-end ! L’un des plus dur de ma vie. Vendredi la voiture était parfaite avant que mon coéquipier en perde le contrôle. Mais chez Scorpus personne n’a baissé les bras. Je suis heureux d’être monté sur le podium pour le team et je suis à ce moment l’homme le plus heureux.”

Deuxième à moins de deux dixièmes de seconde, Julien Goupy termine sur une très bonne note après un week-end difficile pour le team #44 du Rapido Racing by Still. Après avoir résolu les problèmes électriques dus au coupe-circuit, avoir crevé suite à un contact hier, le coéquipier de Freddy Nordstrom termine deuxième après avoir tout tenté, jusqu’au dernier tour dans la parabolique.

Julien Goupy : “Une seconde place satisfaisante après ce week-end difficile. Mais l’équipe a fait du duper boulo et j’ai pu remonter dans le peloton et je n’ai juste pas été en mesure d’aller chercher la première place.”




Troisième à l’issue de la course, Anthony Gandon se montrait à la fois satisfait et déçu. En effet, le leader du classement général après sa victoire hier a mêlé attaque et gestion de sa course en vue du championnat qui va se clôturer dans deux semaines au Mans.

Anthony Gandon : “Josh et Julien ont imprimé un fort rythme que j’ai choisi de ne pas suivre. J’ai beaucoup pensé au championnat et cela va se jouer au Mans. La voiture était parfaite, merci à toute l’équipe.”

La course s’est déroulée sur une piste s’asséchant, et l’ensemble des pilotes étaient partis avec des pneus en spécification pluie. De belles batailles ont émaillé les avant-postes, avec en protagoniste supplémentaire Guillaume Rousseau, qui a pris la tête de l’épreuve au pilote TFT – Leclerc dès le départ.

Pour la finale mancelle les 12 et 13 octobre prochains, Josh Burdon et Anthony Gandon ne sont séparés que de deux points. Avec un barème de points comptant double, il ne faut pas oublier Guillaume Rousseau et Julien Goupy qui pourront profiter d’une erreur des deux hommes pour fondre sur eux.

ut mi, efficitur. libero ipsum consequat. justo eleifend facilisis