Shell and Pennzoil Grand Prix of Houston : présentation

L’IndyCar entame la dernière ligne droite de sa campagne 2013. Antépénultième et pénultième course de la saison, le “Double-Header” de Houston sera à coup sûr une étape marquante de la saison dans la quête du titre de champion.

Disputée sur le circuit urbain de Reliant Park, cette course marquera la troisième venue de l’IndyCar sur cette piste et la première depuis 2007 où Sébastien Bourdais s’était imposé. Auparavant, le CART s’était lui aussi déplacé ici entre 1998 et 2001. Dario Franchitti avait remporté la première édition avant que Paul Tracy (1999), Jimmy Vasser (2000) et Gil de Ferran (2001) lui succèdent au palmarès.

Ce rendez-vous sera capital pour les prétendants au titre. Pour la troisième fois de sa carrière, Helio Castroneves aborde les trois dernières courses de la saison en tête du classement. Le Brésilien compte une avance de 49 points sur Scott Dixon soit sa plus grande marge depuis le début de la saison. Pour le pilote Penske, il sera question de rester en dehors des ennuis et de jouer placé afin de ne pas tout perdre avant la finale qui se disputera sur l’ovale de Fontana. Un exercice à sa portée pour celui qui a réussi l’exploit de terminer toutes les courses et tous les tours cette année !

Du côté des autres prétendants au titre, est-ce que Scott Dixon et Ryan Hunter-Reay (cinquième à 74 points) pourront se rapprocher de Castroneves ? En effet les deux pilotes ont régulièrement perdus des points sur leur adversaire depuis Sonoma. Dixon auteur de trois victoires consécutives à Pocono et Toronto a démontré être à l’aise sur les superspeedways et les circuits urbains, les terrains de jeu de ces trois dernières courses. Le Néo-Zélandais jouera le tout pour le tout et pourra s’appuyer sur son coéquipier Dario Franchitti, revenu au meilleur de sa forme pour chiper des points au pilote Penske.


De son côté, la tâche s’annonce plus compliquée pour Hunter-Reay. Avec 74 points de retard, sauf gros pépins pour Castroneves et Dixon, le champion en titre aura du mal à conserver sa couronne d’autant plus que l’écurie Andreti Autosport est rentrée dans le rang depuis cet été en termes de performances.

Enfin, Houston sera également le théâtre de l’affrontement entre Honda et Chevrolet dans la course au titre de champion des motoristes. Les deux concurrents sont à égalité au classement après que Honda ait remporté sa huitième victoire de la saison à Baltimore grâce à Simon Pagenaud.

L’oeil du pilote :
La piste de Reliant Park offre un challenge unique pour les pilotes d’IndyCar. Habitués à évoluer sur des circuits urbains lents, ce tracé permettra à contraire d’atteindre les 150 et 180mph à plusieurs reprises.

Sans conteste, les deux points marquants du circuit seront le virage 5, une longue courbe à droite à rayon constant qui devrait voir les pilotes évoluer à 160mph (!) et le 6, un 90° à gauche qui offrira probablement la meilleure opportunité de dépassement. Dans ces conditions, les écuries devraient opter pour une configuration aérodynamique à appuis modérés afin d’atteindre de hautes vitesses de pointes.

Du côté des pilotes, le défi physique sera bien présent notamment avec une force centrifuge qui avoisinera les 3G dans le virage 5! Attention donc aux erreurs de concentration en fin de course à cause de la fatigue physique.

dictum at libero Donec nunc in