Grand Am : Une saison anéantie en un tour pour le Magnus Racing (vidéo)

Andy Lally et John Potter avaient mal débuté leur week-end à Lime Rock, en
ne signant que le 11e temps des qualifications. Un net désavantage sur le
petit circuit du Connecticut, où les dépassements s’avèrent très
compliqués. John Potter en a fait la cruelle expérience.

A l’amorce du deuxième tour, le pilote américain était en effet accroché
par l’Aston Martin Vantage TRG de Richie Stanaway, en perdition. Un contact
qui envoyait la Porsche en tête-à-queue, avant d’être violemment percutée
par la Lotus Evora n°11 et la BMW M3 n°94. Potter parvenait à rejoindre les
stands au ralenti, à l’aveugle en raison d’un capot avant rabattu sur le
pare-brise. Les hommes du Magnus Racing réalisèrent alors l’exploit de
réparer une voiture fortement endommagée, afin que ses deux pilotes
accomplissent le minimum réglementaire de 30 minutes en piste afin de
marquer les points nécessaires pour sauver la deuxième place du classement
GT.

Deuxième sur sa Ferrari F458 Scuderia Corsa, l’Italien Alessandro Balzan
décrochait ainsi le titre 2013 en GT.

mi, commodo fringilla sit ipsum leo. venenatis, dolor quis, tempus massa ante.