Le Mans – Anthony Gandon vainqueur et champion !

Après avoir vu son coéquipier Ander Vilarino remporté le titre OPEN, Anthony Gandon avait dans l’idée d’imiter son aîné, mais pour cela il devait remporter la course tout en espérant que son rival, le leader du classement général ne soit pas dans les trois premiers du classement général.

En menant tous les tours Anthony Gandon remplissait parfaitement la première partie du contrat, la seconde, a aussi été remplie suite à une crevaison de l’Australien du Scorpus Racing suite à un contact avec Julien Goupy lorsque ce dernier s’est retrouvé poussé en tête à queue par Guillaume Rousseau. Le pilote de la n°18 ne pourra remonter qu’en quatorzième position.


Burdon a dû repasser par les stands et devait attendre une hypothétique voiture de sécurité pour espérer revenir se mêler à la lutte, mais cette voiture n’est jamais sortie. Sur la Victory Lane, Gandon ne pouvait cacher sa satisfaction d’avoir remporté le titre.

Anthony Gandon : “Je veux remercier mes parents, mes amis, mais aussi l’équipe TFTR qui m’a préparé d’excellentes voitures tout au long de la saison. J’ai aussi une pensé pour Josh Burdon qui a été victime d’un coup du sort.”

Sous le drapeau à damier Anthony Gandon devance Vincent Gonneau, qui malgré deux têtes à queue dus à des poussettes de ses adversaires, rallie le podium pour signer son meilleur résultat de l’année. Julien Goupy prend la troisième place, lui aussi après être passé par les stands pour une pénalité après avoir poussé Vincent Gonneau.

Derrière les trois premiers, on retrouve Fabrizio Armetta, Joaquin Gabarron, Enzo Pastor, Franck Violas, Jérôme Laurin, Léonard Vernet et Eric Quintal pour le top-10.

Cette course a également sacré la Ford Mustang n°05 de Frédéric Gabillon et Joaquin Gabarron au classement endurance.

ut tempus libero id quis, dolor. non Phasellus luctus