ALMS : Nicolas Armindo à Petit Le Mans avec le coeur gros

Il s’agit de la deuxième collaboration entre Nicolas Armindo et le NGT Motorsports, après une aventure malheureuse en juillet dernier à Lime Rock, où le pilote alsacien n’avait pu terminer son relais, totalement déshydraté après un problème du système de refroidissement dans sa combinaison. Son équipier Henrique Cisneros avait été ensuite harponné par un autre concurrent dans les derniers tours.

C’est donc avec un sentiment de revanche que Nicolas Armindo aborde Lime Rock, qui constituera la dernière course de l’histoire du championnat ALMS avant sa fusion avec le championnat Grand Am et la création de l’USCC.

« Je suis content de retrouver l’équipe, et nous allons tout faire pour terminer la saison en beauté, a confié le Colmarien à US-Racing.com. Petit Le Mans est une épreuve mythique, et j’y ai de bons souvenirs. C’est aussi un circuit difficile et exigeant, pas très technique, mais relativement éprouvant pour les hommes et les machines ».

C’est également avec un gros pincement au cœur Nicolas Armindo se présentera à Road Atlanta ce week-end. Le Français avait en effet été appelé par le NGT Motorsports pour remplacer son pilote habituel Sean Edwards, qui devait prendre part à la finale de la Porsche Carrera Cup allemande ce même week-end. Mais le Britannique a trouvé la mort lors d’un roulage privé sur le Queensland Raceway en Australie mardi dernier, plongeant l’équipe NGT Motorsports et l’ensemble du milieu de l’ALMS dans la consternation.

« Je suis très touché par la mort de Sean, poursuit Nicolas Armindo. Je le connaissais bien, on se croisait souvent sur les meetings, étant tous deux spécialistes de la Porsche. Il était mon équipier en Supercup il y a quelques années, c’était un gars bien, en plus d’être un super pilote. Il va beaucoup nous manquer et nous sommes tous très tristes aujourd’hui… »

L’an passé, Nicolas Armindo s’était imposé en compagnie de Raymond Narac au volant d’une Porsche 997 de l’écurie IMSA Performance dans la catégorie GTE Am, Road Atlanta accueillant également à l’époque la manche finale de l’European Le Mans Series. Ce week-end, le Haut-Rhinois sera associé à la Danoise Christina Nielsen et au Vénézuélien Angel Andres Benitez, la voiture numéro du team ayant déclaré forfait suite au décès de Sean Edwards.

ipsum ut sit ante. velit, elit. elementum venenatis diam