ALMS : Rebellion se rappelle au bon souvenir

C’est Neel Jani, qui partage la Lola B12/60-Toyota avec Nicolas Prost et Nick Heidfeld, qui a signé le meilleur temps des qualifications, avec un tour en 1’09’’254. C’est tout de même 1.2 secondes plus rapides que la HPD ARX-03c du Muscle Milk Pickett Racing, archi dominateur cette saison dans une catégorie P1 il est vrai désertée. Notons que Lucas Luhr et Klaus Graf, les pilotes habituels du Pickett Racing, sont rejoints pour l’occasion par Romain Dumas.

Le troisième meilleur temps est l’œuvre d’un P2, en l’occurrence le HPD ARX-03b Extreme Speed Motorsport de Scott Sharp, Anthony Lazzaro et David Brabham, grâce au meilleur temps de ce dernier en 1’12’’668, devant celui du Level 5 pilotée par Scott Tucker, Ryan Briscoe et Marino Franchitti (1’12’’792). On rappellera que Scott Tucker et Scott Sharp se disputeront le titre pilote de la catégorie demain.

En PC, c’est la FLM Oreca 09 de l’écurie PR1 Mathiasen Motorsports qui a signé la pole position grâce à Dane Cameron, qui fera équipe avec David Cheng et Mike Guash, le leader du classement provisoire avant Road Atlanta.

En GT, c’est l’Italien Matteo Malucelli qui a porté la Ferrari F458 du Risi Competizione en haut des feuilles de temps. L’Italien, qui fait équipe avec Olivier Beretta et Robin Lidell (également pilote de la Camaro en Grand Am) a signé sa deuxième pole position cette saison, devançant les deux SRT Viper et la Corvette des leaders du championnat, et bien partis pour être titrés demain, Jan Magnussen et Antonio Garcia, épaulés pour l’occasion par Jordan Taylor, récemment titré en Grand Am.

Enfin, on signalera que la catégorie GTC a été dominée par la Porsche 911 GT3 du Flying Lizard Motorsports pilotée par Nelson Canache Jr, Spencer Pumpelly et Madison Snow.

Quant à Nicolas Armindo, il a signé le 6e temps de cette catégorie au volant de la 911 GT3 du NGT Motorsports qu’il partage avec la Danoise Christina Nielsen et le Vénézuélien Angel Andres Benitez. « Nous avons réglé la voiture pour la course et pas pour les qualifications, a confié Armindo à US-Racing.com à l’issue de la séance. Dix heures de course nous attendent, il faut donc une voiture qui économise les pneus… »

Le départ de la course, longue de 1000 miles ou de dix heures maximum, sera donné samedi à 11h30 locale (17h30 heure française).

in sed fringilla ut velit, libero. non