ALMS : Rebellion décroche la dernière à Petit Le Mans

L’écurie suisse a conservé son titre à Petit Le Mans puisque c’est déjà elle qui s’était imposée lors de l’édition 2012. Un succès qui avait alors incité Rebellion à aligner une voiture dans le championnat ALMS 2013, avant qu’elle ne se retire après trois courses pour se concentrer sur le championnat du monde d’endurance. L’équipage victorieux, Neel Jani, Nicolas Prost et Nick Heidfeld, aurait toutefois pu perdre gros lorsque la Lola accrochait une PC à la sortie des stands, un incident qui lui valait une pénalité. Mais Rebellion a récupéré la première place après les ennuis de la HPD ARX-03c du Muscle Milk Pickett Racing pour décrocher la victoire.

Pour la seule fois de l’année en effet, l’équipe championne P1, et archi dominatrice cette saison avec huit succès en neuf courses, n’a pu rallier l’arrivée. Lucas Luhr, Klaus Graff, alliés pour l’occasion à Romain Dumas, ont en effet été contraints à l’abandon suite à une surchauffe moteur. Un souci dont n’a pu profiter le HPD du Dyson Racing, deuxième des P1, et seulement 11e du classement général.

C’est bien le HPD ARX-03b du Level 5, avec le trio Tucker/Briscoe/Franchitti qui termine l’épreuve au deuxième rang, et premier de la catégorie LMP2, avec en prime le titre pilotes de la catégorie pour Scott Tucker, dont la voiture termine juste devant les rivaux du Extreme Speed Motorsport, et leur HPD de l’équipage Sharp/Lazzaro/Brabham.

Dans la catégorie PC, la victoire est revenue au prototype Oreca FLM09 de Marcelli, Cumming et Johansson, alors que le titre de la catégorie est décerné au CORE Autosport, et le titre pilote à Mike Guash, du PR1/Mathiasen Motorsport.

Une fois n’est pas coutume, Porsche s’est imposé dans la catégorie GT, avec la victoire de la 911 GT3 RSR du Team Falken Tire, pilotée par Nick Tandy, Bryan Sellers et Wolf Henzler devant la BMW Z4 RLL de Müller, Edwards et Auberlen. Mais le titre est revenu à Jan Magnussen et Antonio Garcia, les pilote de la Corvette ZR1 officielles, malgré une décevante 6e place dans la catégorie à Petit Le Mans (où ils faisaient équipe avec Jordan Taylor). L’équipe Corvette était déjà assurée du titre constructeurs.

Enfin, la classe GTC a été remportée par la Porsche 911 GT3 Cup du Flying Lizard Motorsport de Spencer Pumpelly, Nelson Nacache et Madison Snow, la structure californienne remportant également le titre par équipe. On notera la 7e place de la catégorie pour Nicolas Armindo au volant d’une 911 GT3 Cup du NGT Motorsports qu’il partageait avec la Danoise Christina Nielsen et le Vénézuélien Angel Andres Benitez.

Le rideau est désormais tombé sur l’ALMS, un championnat lancé en 1999, et qui fusionnera l’an prochain avec le Grand Am pour constituer l’United SportsCar Championship, avec une classe P1 désormais bannie.

libero. fringilla neque. ultricies ut Praesent dapibus in eget Phasellus commodo velit,