Kevin Havick/Richard Childress : et maintenant la guerre !

La collaboration entre la Richard Childress Racing et Kevin Harvick va prendre fin en fin d’année, le rookie de la saison 2001 des NASCAR Sprint Cup Series ayant décidé d’aller à la Stewart-Haas Racing la saison prochaine et ce depuis l’an dernier.

La course de Truck de Martinsville de ce week-end était la dernière course de la saison pour Harvick dans la troisième division nationale de la NASCAR. S’il espérait terminer sur la Victory Lane, ses plans ne se sont pas passés comme il l’aurait espéré puisqu’il s’est accroché avec Ty Dillon, le petit-fils de Richard Childress avant de faire quelques déclarations dans les médias.


Ty et Austin Dillon sont considéré comme le futur de la Richard Childress alors que Kevin Harvick fait déjà partie du passé de l’équipe, même s’il est encore en lice pour le titre de champion en Sprint Cup.

Lors de la course de Truck Harvick était au volant d’un truck de la NTS Motorsports. Pour montrer son mécontentement à Ty Dillon et son équipe il s’est arrêté dans la voie des stands à la hauteur de l’emplacement du petit-fils du patron. Les mécaniciens ont alors accouru vers le truck d’Harvick, l’un d’entre eux lançant même un marteau sur la carrosserie du truck. Les officiels ont dû intervenir pour séparer les mécaniciens du truck d’Harvick. La NASCAR va maintenant visionner les images pour distribuer des sanctions aux fautifs.

Kevin Harvick : “Je me fiche de ce qu’ils m’ont lancé. Je quitte la RCR, car il y a tous ces crétins qui arrivent.” Le terme crétins renvoyant à Austin et Ty Dillon, protégés de l’écurie depuis de nombreuses années.

Richard Childress a pour sa part été moins correct dans ses propos en parlant de Kevin Harvick lorsqu’il se rendait dans le camion des officiels. Quelques minutes plus tard Childress était plus calme.

Richard Childress : “Je suis extrêmement déçu, c’est tout ce que je peux dire. J’ai trop de classe pour dire ce que je veux dire en ce moment. Quand je le dirai, je le lui dirai en face.”

Cependant, Richard Childress confirme que l’incident de samedi n’impactera pas Kevin Harvick en Sprint Cup, série dans laquelle il occupe la troisième place à vingt-six longueurs du leader du classement général, Jimmie Johnson, avec quatre épreuves à disputer.

Austin Dillon : “Je me fous de ce que Kevin Harvick raconte. Je pense que tout le monde est dans ce cas. Je suis déçu de ce qui est arrivé. Je ne crois pas qu’ils connaissent les circonstances de l’incident/ Détruire un truck, rouler comme un sagouin sur la piste et s’arrêter devant mon emplacement alors que mes mécaniciens allaient m’accueillir c’est simplement ridicule.”

S’il a rapidement quitté le circuit à l’issue de la course de Truck, Kevin Harvick a eu le temps d’en remettre une couche sur sa façon de penser des frères Dillon.

Kevin Harvick : “C’est la raison pour laquelle je quitte la RCR, car vous avez ces gamins qui débarquent et non pas de respect pour ce qu’ils font dans ce sport. Ils sont nés avec une cuiller en argent dans la bouche. C’est une honte d’avoir des gosses de riche comme ça !”

Avec cet incident Kevin Harvick est plus que jamais esseulé à la Richard Childress Racing. Reste à savoir si l’ensemble de l’équipe saura faire fi de ses déclarations pour se concentrer sur la fin de saison et le titre à aller chercher. À moins que l’équipe ne lâche complètement son pilote et que celui-ci ne finissent même pas la saison, comme l’avait fait Kurt Busch en 2005, pour d’autres raisons.

quis, ultricies dolor. tempus ante. eget venenatis efficitur. felis diam velit,