Darrell Wallace Jr ouvrira-t-il la voie ?

Outre la huitième victoire de Jeff Gordon à Martinsville, un autre évènement à marqué le paddock de la NASCAR : la première victoire de Darrell Wallace Jr en NASCAR et la seconde d’un Afro-américain, la première depuis Wendell Scott en 1963.

La première victoire d’un Afro-américain a eu lieu le 1 décembre 1963, sur le Speedway Park de Jacksonville en Floride, avec Wendell Scott au volant d’une Chevrolet. Cinquante ans plus tard, un autre second Afro-américain s’impose en NASCAR en la personne de Darrell Wallace Jr.

Brian France : “Cette victoire sera inscrite comme l’un des moments remarquables dans l’histoire de notre sport.”

Cela s’est passé à Martinsville, en NASCAR Camping World Truck Series, pour son 19ème départ dans la série. Le pilote du Toyota Tundra ToyotaCare n°54 de la Kyle Busch Motorsports a dominé son sujet en menant également le plus grand nombre de tours avec 96 sur les 200 de l’épreuve.




Darrell Wallace Jr : “Je savais que j’avais suffisamment d’avance, mais je priait simplement pour que le drapeau à damier me soit présenté lorsque je passerait la ligne.” “Cette victoire est très différente de la dernière – à Talladega en NASCAR K&N East en 2012 -, beaucoup plus forte.”

A 20 ans, le pilote originaire de l’Alabama, signe une remarquable performance pour sa première saison à temps complet dans la discipline. Tout comme Kyle Larson, Darrell a participé au programme NASCAR Drive For Diversity lors des saisons 2009 et 2010.

Malgré son statut de pilote afro-américain, les sponsors ne semblent pas se bousculer. Cette saison il est sponsorisé par Camping World – sponsor titre de la série – et Toyota – partenaire de la KBM -. Sa performance parle pour lui, c’est le second pilote non de Sprint Cup Series, après Brian Scott, à s’imposer pour le compte de cette équipe.

Darrell Wallace Jr : “Je souhaite que cette victoire me permette d’attirer des sponsors pour la saison 2014.”

Outre l’arrivée de partenaires, cet évènement peut permettre d’attirer et d’ouvrir des portes à d’autres pilotes issus de minorités. Pour cela, le programme mis en place par la NASCAR est une réussite qui ne peut qu’en appeler d’autres.

id, mattis consequat. et, Sed vel,