Rahal Letterman Lanigan débauche Bill Pappas

Le jeu des chaises musicales a beau être davantage réservé aux pilotes, il n’empêche que les ingénieurs font eux aussi parler d’eux en cette période d’intersaison. C’est le cas de Bill Pappas qui après deux ans passés chez Dale Coyne Racing a décidé de rejoindre l’écurie Rahal Letterman-Lanigan Racing dès 2014.

Ingénieur ultra respecté dans le monde du sport automobile, Pappas est sans conteste l’artisan de l’excellent niveau de forme de Dale Coyne Racing. Travaillant au service de Justin Wilson en 2009 puis entre 2013 et 2013, les deux hommes ont terminé cette saison à la sixième place du championnat et ont au-cours de leurs collaborations remporté deux victoires : en 2009 à Watkins Glen (la première de l’écurie Dale Coyne Racing) puis en 2012 sur le Texas Motor Speedway.

Aussi l’annonce de son arrivée au sein de l’écurie de Bobby Rahal peut être perçue comme une bouffée d’air frais pour cette écurie qui a connu tant de difficultés cette saison. Car non seulement Pappas est performant peu importe le style de pilotage pour lequel il doit préparer sa voiture, mais il sait surtout faire des merveilles avec peu de budget et apporte enfin un bagage technique riche de 25 années passées au sein des écuries suivantes : Roush Racing, Chip Ganassi Racing, Walker Racing, Panther Racing, Michael Waltrip Racing et Dale Coyne Racing.


Associé avec Graham Rahal l’année prochaine, il sera intéressant de voir à quel point il parviendra à faire progresser l’espoir américain qui peine à exploser sur le devant de la scène depuis son arrivée en haut de la pyramide en 2007.

Je suis très satisfait de l’arrivée de Bill.“, a déclaré Bobby Rahal, propriétaire de l’écurie éponyme. “Je sens qu’il peut apporter un grand bénéfice à l’écurie et à Graham.

De son côté, le principal intéressé ne cache pas son objectif qui sera d’aider son pilote à atteindre enfin son plein potentiel.

Je suis honoré d’avoir l’opportunité de rejoindre Rahal Letterman-Lanigan, de travailler pour Bobby et d’aider Graham à atteindre son meilleur niveau.

Après Marco Andretti qui a profité de l’intersaison 2012-2013 pour faire une profonde introspection et revenir au meilleur de sa forme cette année, voilà désormais au tour de Rahal de passer la vitesse supérieure afin de prouver à tous qu’il n’a pas seulement le patronyme de son père mais également sa pointe de vitesse ! Et qui sait si la saison 2014 ne nous offrira pas un duel entre les deux hommes pour le titre de champion ? De quoi faire rejaillir une rivalité vieille de 25 ans…

ut commodo ipsum vulputate, felis tempus amet, odio