Josh Burdon traverse l’Atlantique

Alors que l’aventure NASCAR Whelen Euro Series s’est terminée il y a trois semaines pour le SCORPUS Racing, le pilote australien Josh Burdon et son manager Alain Veyssière s’envole aujourd’hui même pour les Etats-Unis d’Amérique et plus précisément la Californie pour des tests intensifs en vue d’une saison complète en 2014 au pays de l’oncle Sam.

Josh Burdon : “Je suis impatient de rouler du côté de Los Angeles en début de semaine afin de prendre en main cette voiture. En 2013 nous avons prouvé que nous étions capable de faire le boulot correctement, il faut maintenant amener garder cette bonne énergie pour 2014.”


Josh Burdon : “Avec Alain nous avons beaucoup travaillé sur ce projet. Tout est allé très vite, mais je suis impatient de faire ces tests qui détermineront ma saison 2014. Nous voulons courir, nous voulons gagner, dans cette optique les tests de la semaine prochaine seront intéressants.”

L’Australien vainqueur de sept courses cette saison en NASCAR Whelen Euro Series dispose de plusieurs possibilités pour la saison prochaine, tant au niveau de la discipline (Super Late Models ou K&N Pro Series que ce soit West ou East.) que les épreuves hors de la série principale.

Alain Veyssiere : / “Aujourd’hui on décolle pour les Etats-Unis afin de signer un contrat pour Josh, car aujourd’hui son avenir ne s’inscrit plus en Europe. Nous avons plusieurs options pour la saison prochaine et rien n’est encore acté pour le moment.”

À l’issue des tests qui se dérouleront sur le short track de Roseville non loin de Los Angeles Josh Burdon et Alain Veyssière mettront le cap à l’Est avec un premier rendez-vous sur Daytona avant de remonter à Charlotte afin de rencontrer d’autres équipes et tester sur d’autres pistes.

Alain Veyssiere : “Le programme d’essais est d’environ 500 tours, lors des cent premiers Josh prendra la voiture en main avant de travailler sur la façon de se jeter en tête à queue dans un virage sans taper le mur. Enfin le programme se clôturera par deux sessions de plus de cent tours chacune pour montrer à l’équipe son potentiel. Par la suite nous nous rendrons à Daytona, puis à Charlotte ou de nombreuses équipes sont basées pour faire avancer les différentes discussions.”

sit risus commodo ipsum lectus luctus justo pulvinar id diam at in