Scorpus Racing, les raisons du départ

Un mois après la fin de saison des NASCAR Whelen Euro Series sur le tracé Bugatti du Mans, Alain Veyssière, le patron du Scorpus Racing, a choisi de revenir sur les raisons qui l’ont poussées à quitter la série européenne de la NASCAR. S’il avoue être prêt à développer et tirer la série vers le haut, il souhaite qu’une partie du règlement soit revue, notamment au niveau de l’attribution des points lors des playoffs. Comme à son habitude, c’est sans langue de bois que le patron du Scorpus Racing s’est livré. Il faut également noter que c’est avec ce même règlement que Simon Escallier a été champion en 2012, alors qu’il pilotait pour le Scorpus Racing dans la catégorie OPEN.

Alain Veyssière : “La saison 2013 a été à la fois magique et décevante. Magique avant les playoffs, puisque Josh Burdon s’est imposé sur chacun des meetings, il a continué sa série en playoffs, mais nous savons tous ce qui s’est passé à Monza puis au Mans. L’avenir de Josh n’est clairement pas en Europe, en tout cas pas dans ces conditions, car on ne peut pas attribuer la moitié des points sur deux meetings. Le sport automobile est une vraie passion tant pour moi que pour le reste des membres de l’équipe, c’est pourquoi les playoffs 2013 ont été vécus comme une très grosse déception.”


“Nous avions des sponsors prêts à s’engager avec nous pour la saison prochaine, mais après ce qui s’est passé lors des deux meetings des playoffs, ils se disent qu’ils ne peuvent pas investir sur un programme sérieux en partant tous les bénéfices d’une saison sur deux meetings. Ils ne comprennent pas non plus pourquoi la série OPEN est si peu médiatisée en Europe en comparaison de la catégorie ELITE. Quitte à mettre de l’argent sur la table pour nous soutenir, ils préfèrent le faire dans d’autres conditions et aux États-Unis d’Amérique.”

“Aujourd’hui nous avons vendu une partie de notre matériel à savoir une voiture et une partie de matériel roulant, ce qui veut dire que nous ne nous interdisons pas de revenir la saison prochaine, mais pour l’instant nous ne sommes pas dans cette optique. Soit vous acceptez les règles du jeu et vous participez au championnat, soit vous ne les acceptez pas et vous vous en allez ce qui est mon cas aujourd’hui. Nous souhaitons, comme beaucoup de participants à ce championnat, tirer cette série vers le haut. Nous avons eu une consultation avec le directeur de la série qui m’a expliqué que personne ne souhaite changer quoique ce soit. Je suis fort étonné de sa remarque, car en discutant avec plus de la moitié des directeurs d’équipe, tous m’ont indiqué qu’ils voulaient changer le format d’attribution des points en n’ayant plus la moitié de ceux-ci distribués lors des deux meetings des playoffs. Je ne souhaite pas repartir sur cette même problématique en 2014.”

“Je regrette fortement que nous ne puissions pas dans ces conditions être en Europe en 2014, cela ne veut pas dire que nous n’y serons pas, cela veut dire et je le répette clairement, nous sommes à fond derrière la série, l’image qu’elle renvoie aux spectateurs est clairement positive et énergique, malheureusement les désaccords avec l’organisateur font que cette hpothèse est très peu probable pour le moment.”

“Certains sponsors sont prêts à être à nos côtés en 2014 en Europe, mais cela ne sera pas sur un double programme complet en NASCAR. Cependant, cela ne veut pas dire que nous ne feront pas un ou plusieurs meetings si des occasions se présentent. Notre priorité est actuellement de trouver un programme à temps complet à Josh Burdon que ce soit en K&N Pro Series East ou West ou alors en Late Models en fonction des différentes possibilités qui vont s’offrir à nous, mais si nous pouvons revenir en Europe pour quelques apparition, en Whelen Euro Series ou d’en d’autres catégories, ce sera avec grand plaisir.”

Au final le Scorpus Racing a remporté sept victoires cette saison, toutes en OPEN avec le pilote australien Josh Burdon qui est le seul pilote à s’être imposé au moins une fois lors de chacun des meetings disputés. L’avenir de l’équipe s’écrit désormais de l’autre côté de l’Atlantique pour la saison 2014 que ce soit sur la côte Est ou la côte Ouest, l’ensemble des détails étant pour l’instant en cours de finalisation avec différentes séances de tests, notamment sur le short track de Roseville en Californie au volant d’une voiture de Late Models.

accumsan lectus id vel, suscipit quis in amet, vulputate, Donec