Carl Edwards rate la victoire à cause d’une panne d’essence

En marche vers la victoire, la course de Carl Edwards s’est terminée prématurément, à un tour du drapeau à damier à cause d’un demi gallon de carburant.

Dimanche sur le Phoenix International Raceway, Edwards est tombé en panne d’essence alors qu’il était en tête des AdvoCare 500 de la NASCAR Sprint Cup juste avant d’entrer dans le dernier tout. Kevin Harvick n’a pas laissé passer l’occasion et a pris l’avantage sur la Ford n°99 pour remporter sa quatrième victoire de la saison.

“Nous avons effectué une bonne stratégie” expliquait Edwards, qui avait ravitaillé pour la dernière fois lors du 248ème des 312 tours de course. Il a alors essayé de réduire sa consommation jusqu’à la fin.“Tout le monde a fait du bon boulot, mais il nous a manqué un petit peu de carburant. Une erreur de calcul.”

“Je pensais vraiment que nous avions encore suffisamment d’essence pour boucler ce dernier tour. Mais je n’ai clairement pas assez réduit ma consommation sur ce dernier relais. Je ne sais pas si c’était possible de conserver Harvick derrière, mais cela fait vraiment mal de perdre ici de cette manière. Cela faisait longtemps que nous n’étions pas tombé en panne d’essence.”

Edwards a finalement été classé à la 21ème place, le dernier pilote dans le tour.

A la mi-course, il a survécu à un événement qui aurait pu complètement changer la lutte pour la championnat 2013. La Ford d’Edwards s’est retrouvée au milieu d’un sandwich à trois voitures avec Harvick et Jimmie Johnson à l’entrée du virage n°1 du 163ème tour.

Harvick était à l’intérieur et Edwards a glissé dans la Chevrolet de Johnson qui était toute proche du mur. Johnson a effectué un sauvetage magnifique et chuté à la 25ème place, mais il est remonté pour finalement couper la ligne en troisième position. Il passe ainsi son avance sur Matt Kenseth à 28 points avant la finale de dimanche prochain sur l’Homestead-Miami Speedway.

Pour Edwards, ce moment a été très inconfortable.

“Carrément ! Je ne voulais vraiment pas le toucher. Il a fait un boulot incroyable en évitant l’accident. Je suis vraiment heureux qu’il a pu garder le contrôle de sa voiture. Je n’aurai pas aimé intervenir dans la course au titre de cette manière.”

Nullam libero. ut felis vulputate, commodo