USCC : Des premiers essais très attendus à Sebring

Il sera ainsi intéressant de suivre la confrontation des chronos entre les prototypes P2 issus de l’ALMS et les Daytona Prototypes venus du Grand Am. Ces derniers ont eu droit à des modifications, tels l’ajout d’un extracteur d’air ou d’un aileron arrière plus imposant, notamment, afin de rivaliser en performance avec les sophistiqués prototypes P2. Cinq voitures de la catégorie Prototype sont ainsi attendues à Sebring, avec trois P2 – la HPD du Extreme Speed Motorsports, la nouvelle Radical SR9 du team Project Libra et la DeltaWing -, et deux DP, avec les Corvette DP du Action Racing et du Marsh Racing.

Un seul prototype de la catégorie PC est annoncé, mais non des moindre puisqu’il s’agit de l’ORECA FLM09 du Pickett Racing, les champions en titre P1 en ALMS, qui changent de catégorie cette année.

La classe GTLM (l’ancienne classe GT de l’ALMS) ne comptera pour l’instant que trois voitures en piste : une BMW Z4 officielle RLL, une Ferrari 458 Corse Clienti et une SRT Viper GTS-R.

C’est en GTD (l’ancienne classe GT du Grand Am) que l’on retrouvera le plus de monde, avec pas moins de seize voitures en piste : huit Porsche 911 GT3 Cup, quatre Audi R8, une Viper GT-R, deux Ferrari F458 et une Aston Martin Vantage. A noter que Benoît Treluyer prendra le volant d’une Audi R8 de l’écurie Miller Racing (photo) lors de ces deux journées.

Ces deux premières journées de tests, suivies des deux autres journées à Daytona la semaine prochaine, permettront aux organisateurs de l’USCC de peaufiner la balance des performances, surtout dans la classe Prototype.

suscipit sit consequat. neque. mattis pulvinar luctus Phasellus Curabitur