[VIDEO] La RCR et la NASCAR enquêtent sur l’accident de Menard

Trois jours après le spectaculaire accident de Paul Menard, l’heure est maintenant à l’enquête pour déterminer les causes de cet accident, mais aussi les responsabilités de chacun. Pourquoi est-ce un mécanicien qui était muni d’un extincteur ? Pourquoi est-ce que les pompiers ne sont pas intervenus ? Pourquoi les officiels ont mis si longtemps à réagir devant la gravité de la situation ? Autant de questions pour l’instant sans réponse.

La voiture de Paul Menard a pris feu à l’arrière droit par l’intermédiaire d’une pièce de caoutchouc, placée dans la suspension pour la durcir, qui s’est enflammée. Cette situation n’est pas inhabituelle et lors d’un ravitaillement le préposé au remplacement de la roue enlève cette pièce ce qui évite ainsi une propagation de l’incendie.




Mais dimanche dernier, la situation s’est dégradée ce qui a conduit à l’explosion du pneumatique ce qui attise la curiosité de bon nombre d’observateurs à commencer par Richard Childress, le propriétaire de l’équipe dans laquelle roule Paul Menard, ainsi que Robin Pemberton le vice-président de la NASCAR chargé de la compétition.

Richard Childress : “Cela a soufflé tout le moyeu, le rotor de frein, tout. Cela n’a pas fait qu’exploser un pneumatique et c’est pourquoi nous devons chercher à comprendre ce qui est arrivé. Pourquoi cette explosion a tout enlevé de la voiture ?”

Aaron Smith, le changeur de pneumatique arrière a rapporté au Miami Herald qu’il s’était écarté juste avant l’explosion, car la température était trop élevée.

Aaron Smith : “Je vais bien, mais si j’avais été devant la roue, comme l’est habituellement ma position, cela m’aurait tué. Cela a causé la rupture de l’essieu, du moyeu de tout. Cela en a même cassé mes lunettes.”

Que ce soit du côté de Richard Childress ou de Robin Pemberton, tous deux s’accordent à dire qu’ils n’avaient jamais connu de tel précédent.

Robin Pemberon : “Il y a semble-t-il eu un autre problème avec le pneumatique ou une pièce. C’est quelque chose de très rare. Je suis très heureux que personne n’ait été blessé. Cela s’appelle un ‘accident’, mais tout le monde apprend de cela.”

Les partis vont continuer d’enquêter sur cet accident afin que ce genre d’évènement ne se reproduise pas à l’avenir.

Richard Childress : “Nous allons tout ramener et vraiment tout disséquer pour trouver et comprendre ce qui est arrivé. Le feu a débuté sur la piste et la température n’a cessé de monter.”

La vidéo de l’explosion :




mattis efficitur. sem, eleifend ipsum Praesent ut eget