Sam Hornish Jr. dispose d’options pour 2014

En lice pour le titre de champion en NASCAR Nationwide Series jusqu’à la dernière épreuve de la saison Sam Hornish Jr. a un temps cru que ses options pour 2014 étaient limitées voire inexistante, la faute à un contexte économique toujours compliqué.

La Penske Racing n’ayant pas eu le soutien financier escompté pour 2014, Roger Penske a décidé de réduire son implication en Nationwide la saison prochaine en n’engageant plus qu’une seule voiture, Sam Hornish Jr. étant le grand perdant dans cette affaire.


Sam Hornish Jr. s’est alors retrouvé sur le marché des transferts en plein milieu de la saison avec un titre de champion Nationwide en ligne de mire à vendre à ses futurs employeurs. Le vainqueur de l’Indy 500 2006 a avoué avoir reçu plusieurs offres, mais refuse toujours de les commenter.

Sam Hornish Jr. : “C’est très agréable d’avoir des offres, surtout quand il y en a peu. Mais ce n’est pas que cela. C’est presque comme si vous invitiez une fille et que vous avez toutes les autres qui veulent que vous l’invitiez également. Et quand vous n’avez pas de petite amie c’est difficile dans trouver une. Maintenant je vais devoir dire ‘Non.’ à quelqu’un. Ces deux dernières années, peu de portes se sont ouvertes pour moi alors dire ‘Non’ est quelque chose de très difficile, car je sais très bien que la proposition que je vais décliner ne tiendra pas forcément la fois d’après.”

Où sera Sam Hornish Jr. la saison prochaine ? Le mystère continue de planer sur l’avenir de celui qui est âgé de 34 ans. Cependant, il a lâché une information de taille, il préférerait être à temps partiel dans une très bonne équipe plutôt qu’à temps complet dans une structure de deuxième zone.

Idéalement il ne reste que six semaines à Sam Hornish Jr. pour trouver un accord avec une équipe, afin d’être présents aux essais de pré-saison qui débuteront le 9 janvier prochain sur le Daytona International Speedway.

Sam Hornish Jr. : “Je suis impatient de signer quelque chose dans les prochains… je ne peux pas dire deux mois, car nous serons déjà à Daytona à ce moment là. Je travaille pour me retrouver dans la meilleure équipe possible au regard du temps qu’il me reste, mais je veux saisir la possibilité de la concourir au très haut niveau.”

Cette année Hornish a prouvé être capable de rivaliser avec la meilleur, se battant pour titre de champion en Nationwide jusque dans le dernier tour de l’ultime manche de la saison, échouant à trois points du champion Austin Dillon.

Sam Hornish Jr. : “Beaucoup de gens moins dit ‘Pourquoi es-tu inquiet ? Tu es un triple champion IndyCar. Nous sommes des pilotes de course, nous ne nous inquiétons pas. Si vous nous donnez des charriots de supermarchés nous voudrons gagner la course ou le championnat, car c’est ce que nous faisons en tant que compétiteurs.”

Présent en Sprint Cup en 2008 alors qu’il n’était pas prêt, c’est en tout cas ce qu’ont reconnu Sam Hornish Jr. et Roger Penske après coup, Hornish a décliné un retour en IndyCar en 2011, au point de se retrouver sur le bas-côté faute de budget.

Sam Hornish Jr. : “Roger m’a donné beaucoup de possibilités, c’est pourquoi des gens me disaient ‘Pourquoi faire cela ?’ cependant, nous sommes passés tout proche de leur prouver qu’ils avaient tort. Quelque soit le résultat final je pense que nous avons montré une performance de champion cette année. Nous avons couru avec de très bons pilotes des gars comme Brad Keselowski, Joey Logano, Kyle Busch et Tony Stewart. Nous avons terminé deuxième derrière eux, nous en avons battu d’autres et avons effleuré le titre de champion.”

Quelle que soit l’offre à laquelle il va répondre positivement, Sam Hornish Jr. sait qu’en 2014 il sera mieux préparé qu’avant notamment du fait de l’échec de cette fin d’année 2013.

at Sed id nec justo eget ipsum Curabitur Praesent sit