Ryan Newman échoue aux portes du top-10

Ryan Newman a remporté une course et s’est qualifié en playoffs, mais le pilote de la Stewart-Haas Racing a surtout fait l’actualité hors piste à partir du mois de juillet lorsque son patron, Tony Stewart, lui a appris que son contrat ne serait pas renouvelé pour 2014 du fait d’un manque de sponsors et de capitaux.

Newman a dû trouver un volant pour 2014 et c’est finalement à la Richard Childress Racing qu’il ira pour tenter de faire oublier Kevin Harvick qui sera pour sa part… à la Stewart-Haas Racing.


Newman n’a remporté qu’une seule épreuve cette année, mais pas n’importe laquelle puisqu’il s’agît de celle disputée à Indianapolis, chez lui puisqu’il est natif de l’Indiana.

“Je ne réalise pas encore. C’est un rêve qui devient réalité,” déclairait Newman quelques instants après sa victoire sur le Brickyard.

La fin de la saison régulière n’a pas été aussi bonne qu’escompter pour Newman qui s’est retrouvé treizième du classement général et troisième à celui des wild cards derrière Kasey Kahne et Martin Truex Jr., mais les sanctions infligées par la NASCAR à la Michael Waltrip ont permis à Newman d’intégrer les playoffs.

“Je suis fier que la NASCAR ait pris une décision qui respecte ce qui se passait,” affirmait Newman une fois la décision prise par les officiels. “Je sais que c’était une décision difficile à prendre.”

Dans le top-10 à Joliet pour l’ouverture des playoffs, Newman a enchaîné avec une seizième place au New Hampshire avant qu’une trente-cinquième place au Kansas ne viennent définitivement sceller son sort.

C’est sur une dix-septième place à Homestead-Miami que Newman a conclut son histoire de cinq saisons avec la Stewart-Haas Racing. Onzième du classement général il termine la saison avec six top-5 et dix-huit top-10.

porta. sit diam commodo odio id felis venenatis adipiscing