Une neuvième place au goût d’inachevé pour Greg Biffle

Comme seize autres pilotes Greg Biffle a remporté au moins une course des NASCAR Sprint Cup Series en 2013, le pilote de la Roush Fenway Racing a même décroché une qualification en playoffs pour la seconde année de rang, mais il s’est finalement classé neuvième, une déception de taille pour celui qui pilote la Ford Fusion n°16.

Greg Biffle : “Vous êtes notés par votre position au classement final. Chaque position est très importante quand on se rapproche de la fin. Cela fait une grosse différence en terme d’argent. La différence entre troisième et cinquième est très importante comme celle entre septième ou huitième.”


Cinquième du classement général en début de Chase, Biffle a manqué le top-10 lors de six des sept dernières épreuves de la saison, une irrégularité au plus haut niveau qui lui coûte très cher

Après la première course du Texas en avril Biffle reste sur trois top-10 de suite ce qui le place quatrième du championnat à trente points du leader de l’époque et futur champion, Jimmie Johnson. Cependant, le mois de mai allait être aussi catastrophique qu’avril a été brillant pour le pilote aux 402 départs en Sprint Cup. En effet lors des trois courses comptant pour le championnat Biffle n’a pas fait mieux que vingt-sixième. Quant à la course All-Star il n’a pu faire mieux que quinzième.

Le mois de mai est reparti sur de meilleures bases avec une deuxième place à Pocono derrière Johnson suivie d’une victoire au Michigan.

À l’issue de la saison le verdict est sans appel pour Biffle, avec treize top-10 pour une seule victoire. Aucune pole position pour la première fois depuis trois ans. Le pilote de la Roush Fenway Racing a incontestablement manqué de constance, mais aussi de consistance notamment en playoffs pour pouvoir espérer mieux au classement général.

dolor dapibus felis risus et, velit, venenatis, tristique sit