Une victoire et une première qualification en playoffs pour Joey Logano

Pour sa première saison à la Penske Racing Joey Logano a signé une victoire et s’est qualifié en playoffs pour terminer la saison en neuvième position. Il surclasse donc son coéquipier Brad Keselowski, pourtant champion de la discipline en 2012.

Dans le giron de la Joe Gibbs Racing du début de sa carrière en NASCAR Sprint Cup à 2012, Joey Logano a décidé de changer d’équipe en 2013 pour donner un nouvel élan à sa carrière. Présent à temps complet en Sprint Cup depuis 2009, Logano ne comptait que deux victoires et aucune qualification en playoffs à l’orée de la campagne 2013.


“Je suis très heureux de rejoindre la Penske Racing et commencer une nouvelle phase de ma carrière,” commentait Joey Logano avant le début de la saison 2013. “Ce sera un honneur de piloter pour Roger Penske et de me battre pour des championnats.”

S’il s’est imposé une fois cette année, au Michigan durant l’été, Joey Logano a été impliqué dans quelques controverses, la plus importante étant celle avec Denny Hamlin en fin de course à Fontana en mars dernier. En fin de course les deux pilotes se sont touchés, Logano envoyant Hamlin dans le mur à l’entrée des stands.

À l’issue de la course une altercation est survenue dans la voie des stands avec Tony Stewart suite à un désaccord lors d’une relance.

“Jusqu’à maintenant il a toujours été un petit gamin apeuré. Maintenant il veut s’asseoir et me jeter une bouteille d’eau. Il doit prendre une leçon. Il peut ouvrir sa bouche tant qu’il veut sur Twitter et dire ce qu’il veut toute la nuit. J’ai plein de gens qui vont suivre ça. Il n’est rien d’autre qu’un petit fils de riche qui n’a jamais eu à travailler dans vie,” confiait un Tony Stewart on ne peut plus remonté après l’incident.

La vision de Logano était différente expliquant qu’il a bloqué Stewart après avoir fait patiner ses pneumatiques sur une relance afin de préserver ses chances de victoire en fin de course.

Il n’a pas fallu attendre trop longtemps pour une nouvelle controverse du côté de Joey Logano puisqu’au Texas au mois d’avril la Penske Racing était pénalisée pour des suspensions non conforme à l’arrière. Tant Logano que Keselowski ont été impactés par la décision des officiels.

Une fois cette période de turbulence passée a connu une bonne série de résultats ponctuée par une victoire au Michigan au mois d’août s’assurant pratiquement du même coup une qualification en playoffs.

Auteur de la pole position sur le Chicagoland Speedway pour l’ouverture des playoffs Logano a terminé sa course prématurément sur casse moteur, mettant ainsi quasiment fin à ses velléités pour le titre et ce malgré quelques belles performances lors des neuf courses restantes.

Pour sa première saison à la Penske Racing Logano termine avec la mention honorable avec onze top-5 et dix-neuf top-10 et une huitième place au classement général. Gageons maintenant qu’il puisse faire mieux à partir de la saison prochaine.

Nullam ut efficitur. sed tristique pulvinar amet,