Jimmie Johnson vise déjà le septième titre

Depuis 2005 seuls trois pilotes ont été sacrés champions en NASCAR Sprint Cup, Tony Stewart, deux fois, Brad Keselowski une fois et Jimmie Johnson les six autres fois ! Alors qu’il avait raté le titre en 2011 et 2012, Jimmie Johnson a trouvé les ressources nécessaires pour décrocher son sixième titre lors des huit dernières années.

Vainqueur à deux reprises, seulement pourrait-on dire, pendant les playoffs, Jimmie Johnson a fait preuve d’une régularité incroyable avec une seule arrivée au-delà du top-10 pour une place moyenne à l’arrivée de 5,1 pendant le Chase.


Lors des quatre dernières courses de la saison régulière, Johnson avait pourtant montré des signes d’inquiétude en ne terminant jamais mieux que vingt-huitième.

“Croyez-moi cela énerve Jimmie. Personne ne veut plus travailler que lui”, confiait Chad Knaus, le chef d’équipe de Jimmie Johnson, à l’issue de la saison régulière.

Matt Kenseth a tenté de résister à Jimmie Johnson. En effet, à trois courses de la fin les deux champions étaient à égalité de points, mais au Texas, sur un type de circuit sur lequel Matt Kenseth avait remporté quatre courses cette année, Jimmie Johnson a frappé un grand coup en remportant la course après avoir mené 225 tours, sa première sur un ovale d’un mile et demi cette année.

La semaine suivante à Phoenix Jimmie Johnson a su s’extirper des problèmes au contraire d’un Matt Kenseth qui s’y est englué, se débattant avec une voiture très difficile à maîtriser.

“Ma motivation est de m’appuyer sur cette année pour travailler aussi dur que je le peux avec la même motivation que j’ai toujours eue”, affirmait Johnson le soir de son sixième sacre. “J’ai travaillé ici toute ma vie pour être là. Il y a plus de motivation pour rester devant que de chasser les statistiques historiques.”

Le succès de Johnson amène quelques questions. Est-ce que Jimmie Johnson peut accrocher une septième couronne et ainsi égaler Dale Earnhardt et Richard Petty ? Jimmie Johnson est-il dans le top-5 des pilotes dans l’histoire de la série ? Dans le top-3, le meilleur ? Champion en 1999 et analyste pour ESPN, Dale Jarrett estime que Johnson est l’un des plus talentueux.

Cette année Jimmie Johnson s’est imposé à deux reprises sur les ovales à plaque de restriction, en remportant les deux épreuves de Daytona. Il a également remporté une course sur short track, à Martinsville, sur un ovale d’un mile, Dover, sur un ovale d’un mile et demi, au Texas, mais aussi sur l’ovale atypique de Pocono.

Après deux années sans titre, Jimmie Johnson a-t-il repris sa marche en avant ? Réponse dès le début de la saison 2014.

elementum ut commodo Sed adipiscing ultricies ut