TUSCC : OAK Racing prépare son arrivée aux Etats-Unis en 2014

Après avoir tout raflé en championnat du monde d’endurance en 2013 (doublé aux 24 Heures du Mans, victoire au championnat du monde LMP2 par équipe, doublé au championnat du monde des pilotes en LMP2), l’écurie dirigée par Jacques Nicolet s’apprête à attaquer un nouveau challenge l’an prochain, avec un programme sur l’intégralité de la saison 2014 du Tudor United SportsCar Championship.

Basée au Mans, le OAK Racing engagera ainsi un prototype Morgan-Nissan P2 sur toute la saison du TUSCC, avec des débuts lors de la manche inaugurale du championnat, les 24 Heures de Daytona, les 26 et 27 janvier.

Le OAK Racing connaîtra des changements dans son organigramme en 2014, où elle s’attaquera toujours au championnat du monde d’endurance, puisque Sébastien Philippe quittera ses fonctions de team principal pour rejoindre l’écurie ART Grand Prix en GP2. Pour le remplacer, Philippe Dumas rejoint l’équipe en tant que directeur sportif, suite à la disparition de l’équipe d’endurance Hexis Racing. Serge Lapierre (le père du pilote Toyota en endurance Nicolas Lapierre) complètera l’organigramme, en charge du management de l’équipe.

Si l’identité des pilotes n’est pas encore connue, on pourrait imaginer que Bertrand Baguette, vainqueur des 24 Heures du Mans et champion du monde LMP2 cette saison, pourrait retrouver les courses américaines après avoir disputé une saison en Indycar en 2010, puis encore les Indy 500 en 2011 (7e).

On rappellera également que Onroak Automotive, la branche industrielle du OAK Racing, a récemment conclu un accord avec les ateliers Ligier pour développer des prototypes LMP1, LMP2, LMP3 et CN.

eget ut Sed felis id, quis, consectetur neque. adipiscing