Brian France : ‘2013, une bonne année’

C’est sans langue de bois que Brian France s’est livré pour juger 2013 en NASCAR. “Nous avons eu bonne année” confiait France à l’occasion d’une conférence de presse tenue au Wynn Las Vegas quelques jours avant le banquet de fin d’année de la Sprint Cup.

Si Brian France porte un jugement sur la saison 2013, il n’en reste pas moins focalisé sur 2014 et les années à venir avec l’émergence d’une nouvelle vague de pilotes, certains étant des fils d’anciens pilotes, d’autres des pilotes issus du Drive for Diversity, le programme de développement mis en place par la NASCAR pour promouvoir les pilotes issus des minorités.


Vainqueur à Martinsville, Darrell Wallace Jr. est devenu le premier pilote Afro-américain à remporter une course de NASCAR dans une série nationale depuis plus de cinquante ans. S’il s’agît d’une étape importante pour la NASCAR, c’est aussi un signe avant-coureur des évènements à venir dans les prochaines années.

“Vous avez vu un mélange de choses pour l’avenir. De jeunes pilotes qui arrivent dans les différentes séries. Kyle Larson sera en Sprint Cup l’an prochain”, déclarait Brian France.“Darrell Wallace a connu une très bonne année. Pour sa première année dans une série nationale, en Truck, obtenir une victoire, être fort tous les week-ends. Un pilote très talentueux.”

Concernant la compétitivité des courses, Brian France souhaite que la NASCAR reste le sport automobile le plus compétitif, pour cela il estime que certains changements sont nécessaires, notamment en ce qui concerne la Gen-6, la sixième génération de voiture, utilisée en Sprint Cup pour la première fois en 2013.

“La chose primordiale que nous devions juger sur la Gen-6 était ce que voulaient les constructeurs les équipes et les pilotes” affirmait Brian France à Las Vegas. “Nous voulons aussi plus de changements de leader et une compétition plus serrée, plus intense. J’adorerais avoir une photo finish chaque semaine. Si je pouvais actionner un levier pour le faire, je le ferais sans hésiter.”

Le grand patron de la NASCAR a également dû revenir sur l’évènement de l’année Sprint Cup, la controverse qui a émaillé l’épreuve de Richmond pour la finale de la saison régulière lorsque la Michael Waltrip Racing a manipulé le résultat de la course. Les conséquences ont été nombreuses avec la pénalité financière pour l’équipe, l’exclusion du Chase de Martin Truex Jr., l’ajout de Ryan Newman dans le top-12 et enfin, une grande première l’intégration de Jeff Gordon dans les playoffs ce qui portait à treize le nombre de pilotes capable de jouer le titre.

“Tous les sports aussi grands et compétitifs font faces à des moments où leur crédibilité et d’autres choses sont remises en question” affirmait France. “La question est de savoir comment y répondre ? Je pense que notre équipe a fait du bon travail du fait des circonstances. J’étais vraiment très énervé, mais je savais que notre crédibilité serait préservée si nous prenions les décisions rapidement.”

id, libero Praesent venenatis, porta. at mi, mattis