L’INDYCAR dépose plainte contre le promoteur de l’épreuve de Sao Paulo

C’est Anthony Schoettle de l’Indianapolis Business Journal qui relaye l’information d’une source indiquant que l’INDYCAR est à la recherche des dix millions de dollars non versés par le promoteur de l’épreuve disputée dans les rues Sao Paulo pour l’édition 2013. En conséquence l’INDYCAR a déposé plainte contre Grupo Bandeirantes, un conglomérat des médias brésilien, le promoteur de la ocurse de Sao Paulo.

La plainte a été déposée le jeudi 12 décembre 2013 au près du juge William T. Lawrence en charge du dossier alors que les avocats du cabinet Ice Miller LLP défendront les intérêts de l’INDYCAR, qui utilisera son nom légal Indy Racing League LLC, dans ce dossier.


Les Sao Paulo Indy 300 se sont tenus tous les ans de 2010 à 2013, mais lors de la publication du calendrier à la mi-octobre, la date brésilienne n’y figurait pas. Dans un communiqué le promoteur avait indiqué que l’épreuve ne pouvait se tenir en 2014 la faute à des travaux de rénovation de la chaussée sur la piste ainsi qu’à ses alentours. L’IndyCar affirme cependant, que la promoteur avait pour obligation de trouver un autre endroit afin d’accueillir l’épreuve.

Le maire de ville brésilienne, Fernando Haddad, déclarait pour sa part dans une lettre adressée au promoteur que si tout ou partie de la piste utilisée était indisponible pour 2014, l’épreuve devait être maintenue, mais située dans une autre partie de la piste. Cependant, selon la plainte, les officiels de Grupo Bandeirantes se sont déplacés à Indianapolis pour indiquer que l’édition 2014 des Sao Paulo Indy 300 ne pourra se tenir.

Malgré ce problème juridique, l’INDYCAR souhaite poursuive sa collaboration avec le Brésil, une décision logique puisque les quatre éditions des Sao Paulo Indy 300 ont été fortement suivies, peut-être en partie du fait de la présence de plusieurs Brésiliens dans la discipline parmi lesquels Tony Kanaan et Helio Castroneves.

elit. quis, Donec vulputate, nec Praesent ut diam Phasellus quis tristique