Dakar : Robby Gordon est prêt !

Le 5 janvier prochain, le pilote américain Robby Gordon prendra le départ de son 10ème Dakar avec toujours comme objectif de devenir le premier américain à s’imposer dans le rallye raid le plus célèbre du monde.

Comme tous les ans, Gordon sera une des grandes attractions du Dakar et il devrait une nouvelle fois s’illustrer. Depuis son arrivée dans la compétition, il a totalisé neuf victoires d’étape, mais n’a toujours pas réussi à être suffisamment constant pour être en mesure de jouer la victoire finale. En 2005, il avait été le premier américain à remporter une étape depuis le début du Dakar en 1979.

L’édition 2014 marquera la 35ème édition et les pilotes français se sont imposés à 19 reprises. La Finlande compte cinq vainqueurs différents, le Japon trois, l’Allemagne deux pendant que l’Afrique du Sud, la Belgique, le Qatar, l’Espagne et la Suède un chacun.

“Je suis encore plus préparé que lors des précédents Dakar. Depuis notre première course en 2005, nous avons déjà accompli pas mal de choses. Je suis devenu le premier américain à remporter une étape et maintenant l’objectif est de gagner le rally. Je pense qu’avec l’expérience que nous avons maintenant et la nouvelle voiture, cette édition 2014 pourrait être la notre.” a déclaré Robby Gordon.

Les voitures utilisées par Gordon lors des précédents Dakar ont toujours été très spectaculaire, mais n’étaient pas assez polyvalentes pour pouvoir s’exprimer sur tous les terrains. La nouvelle voiture présentée hier par Gordon est une toute nouvelle génération, ultra légère et très avancée technologiquement. Le HST Gordini possède un châssis de Truck homologué par la FIA, un moteur V8 et surtout des roues de 37 pouces ! La vitesse de pointe ne devrait donc pas être un problème pour Gordon et son copilote Kellon Walch. Gordon sera une nouvelle fois sponsorisé par Toyo Tires avec qui il est associé depuis 2006.

Le meilleur résultat en carrière de Robby Gordon sur le Dakar est une troisième place au classement général lors de l’édition 2009. L’année dernière restera comme une des plus difficiles pour l’ancien pilote de NASCAR et d’IndyCar, puisque après avoir rencontré un problème de transmission lors de la première étape, il s’était crashé trois jours plus tard. Distancé pour la victoire au général, Gordon s’était ensuite adjugé deux des 10 dernières étapes pour finalement terminer 14ème du Dakar.

libero. venenatis ut vulputate, Aliquam Nullam libero tempus ultricies neque. dictum