2014, une vraie bataille de rookies ?

2006 et le titre de rookie de l’année de Denny Hamlin a marqué la dernière année pour un fort intérêt au titre de rookie, cela coïncide également avec la dernier où un débutant a gagné plus d’une fois dans la catégorie reine. Les années qui ont suivi ont vu une diminution du nombre de roookies, pour n’atteindre qu’un seul pilote en 2011, Andy Lally, mais aussi et surtout un manque de volant pour les débutants dans les écurie de pointe de la discipline, puisqu’après Joey Logano en 2009 à la Joe Gibbs Racing, il faudra attendre 2013 et Ricky Stenhouse Jr. à la Roush Fenway Racing pour voir une écurie de premier plan engager un jeune piloter.

Cinq c’est le nombre de pilotes éligibles au titre de débutant de l’année en NASCAR Sprint Cup pour 2014. Michael Annett pour la Tommy Bladwin Racing, Austin Dillon pour la Richard Childress Racing, Kyle Larson chez Earnhardt Ganassi Racing, Parker Kligerman et Cole Whitt chez Swan Racing, voila le plateau à cinquante-trois jours de la première course du championnat de l’année 2014.


Quelques volants doivent encore trouver preneur, ce qui fait que le plateau de rookies pourrait encore se densifier, l’arrivée la plus probable étant celle de Justin Allgaier pour la Phoenix Racing. Pour sa part, Alex Bowman pourrait signer à la BK Racing, ce qui porterait à sept le nombre de débutants, ce serait alors le plus grand nombre de candidats au titre de rookies depuis 1994 et les huit pilotes qu’étaient Jeff Burton, Joe Nemechek, Steve Grissom, Loy Allen, John Andretti, Jeremy Mayfield, Mike Wallace et Ward Burton.

Dillon aura la lourde tâche d’être le premier pilote à porter le n°3 en NASCAR Sprint Cup depuis le décès de Dale Earnhardt, c’était lors des Daytona 500 2001, alors que Kyle Larson a une toute autre mission, remettre la Earnhardt Ganassi Racing à l’endroit afin de faire oublier des saisons qui se suivent et se ressemblent sur le plan de la déception. Deux tâches très différentes que s’apprêtent à embrasser ces deux pilotes, reste à voir si le costume ne sera pas trop grand pour eux.

Dans ces conditions un troisième homme pourrait sortir du lot et tirer la couverture à lui, pourquoi pas Justin Allgaier dont l’officialisation à la Phoenix Racing ne serait qu’une question de jour. L’équipe, achetée par Harry Scott Jr. dans le courant de l’été a toujours souhaité jouer les premiers rôles en Sprint Cup dès 2014 avec deux voitures, la seconde entité n’est pour l’instant prévue qu’aux Daytona 500 avec le champion 2000 de la Sprint Cup, Bobby Labonte comme pilote. Si Allgaier est signé à la Phoenix Racing, il pilotera la Chevrolet SS n°51 et son chef d’équipe sera Steve Addington.

non vulputate, mattis id ultricies Phasellus libero. mattis