Ben Kennedy : ‘Il faut être patient’

Ce lundi Ben Kennedy a roulé en NASCAR Camping World Truck Series sur l’ovale que son grand-père Bill France Jr. et son arrière-grand-père Bill France Sr. ont construit de 1957 à 1959. LE pilote de la Turner Scott Motorsports a même terminé la première séance d’essais tout en haut de la feuille des temps.

Âgé de 22 ans, Kennedy va effectuer sa première saison à temps complet dans une série nationale. Ces dernières années Kennedy s’est concentré sur ses études, obtenant en mai dernier son diplôme de l’Université de Floride. Il a également roulé en NASCAR K&N Pro Series ces trois dernières années, venant même en NASCAR Whelen Euro Series pour l’épreuve inaugurale du Tours Speedway en 2012.


“Je pense que vous devez être patient dans ce sport”, confiait Ben Kennedy lundi à Daytona. “Si vous avancez de deux pas alors que vous êtes prêts à n’en faire qu’un seul, vous pouvez vous mettre en danger et vous pouvez vous retrouver trois pas en arrière. Je veux être sûr que je fais les bonnes choses au bon moment. J’ai appris beaucoup cette semaine lors de chacun des tours que j’ai effectués à Daytona.”

Lors de la journée de lundi, Kennedy a beaucoup travaillé avec son coéquipier, Jeb Burton, ce dernier étant candidat au titre de rookie de l’année en 2013.

“Jeb et moi avons bien travaillé ensemble en essayant différentes choses, en apprenant autant que possible et en se mettant en condition de draft”, ajoute Kennedy qui se sent comme à la maison sur cette piste. “Cela a toujours été comme une maison pour moi. Je suis né et ai grandi à dix minutes d’ici. J’étais de tous les Daytona 500, de toutes les courses de Nationwide et de Truck.”

S’il n’a encore jamais roulé en Sprint Cup, Kennedy compte un ami parmi les pilotes de la catégorie reine à savoir Carl Edwards qui lui donne des conseils si besoin.

“Avec Carl on se connaît depuis des années, lorsqu’il roulait dans les séries régionales. Le voir progresser de la sort vous donne encore plus de de motivation. C’est quelqu’un que j’ai eu la chance de côtoyer et à qui je peux poser des conseils.”

velit, libero. odio efficitur. Praesent Lorem leo. non