Dakar 2014 : résumé du Jour 10

Après leur arrivée au Chili hier soir, les pilotes avaient rendez-vous avec le desert d’Atacama et les dunes d’Iquique pour ce qui l’étape avec le dénivelé le plus important – 3.400 mètres -. L’ensemble des pilotes sont donc arrivés sur la côte Pacifique de l’Amérique du Sud et vont descendre droit sur Valparaiso.

Erratum : lors de la spéciale d’hier, Gordon a été victime d’une erreur de chronométrage qui lui a rajouté une heure sur son temps total. Il a, en réalité, termine l’étape en 10ème position avec 15’54” de retard sur Nasser Al-Attiyah.

En auto, Peterhansel s’impose devant les Mini d’Al-Attiyah, Roma et Terranova, le top5 est complété par le sud-africain Giniel De Villiers sur son Toyota Hilux. Les Mini se sentent seules, Carlos Sainz a du s’arrêter en spéciale – et perdre 2 heures – pour réaliser une réparation de fortune d’une demi-train de suspension avant.

Pour Robby Gordon, l’épreuve a très bien commencé, il était cinquième au scratch au 11ème des 12 points de passage obligatoires. Malheureusement, le Hummer a du faire des siennes à 20 km de l’arrivée. Il termine donc a une anonyme 28ème position à deux heures du français. Au général, Gordon est dorénavant à près de 10 heures de Nani Roma.

Robby Gordon : “Les gars bossent tous les soirs sur le Buggy et l’améliorent sans cesse. Malheureusement je vis le Dakar le plus difficile depuis celui de 2005 alors que la vitesse semble être au rendez-vous.”




Nani Roma justement, reste en tête du classement Auto, mais plus qu’avec 12 minutes d’avances sur son coéquipier, et leader chez Mini, Stéphane Peterhansel. Embusqués derrière – à 1 heure – se trouvent Terranova, Al-Attiyah et De Villiers.

En Moto, Coma s’impose devant Despres et l’espagnol Pedrero Garcia. Barreda Bort, qui n’aurait du laisser filer qu’une minute à Coma a été pénalisé de 15 minutes suite à un excès de vitesse dans une zone neutralisée. Alain Duclos, en lice pour le podium au général il y a deux jours de cela, enchaine les galères. Aujourd’hui les soupapes de la Sherco ont décider de prendre des congés.

Au classement général, Coma a donc maintenant une avance confortable sur son compatriote avec 55 minutes. Côté français, Despres peut encore aller chercher la troisième position, 30 minutes devant lui.

En Quad, Husseini s’impose devant Casale, toujours leader au général devant Lafuente et Sonik.

Côté camion, Karginov sonne une nouvelle fois la charge sur Gerard De Rooy et lui reprend prêt de 20 minutes, ce qui le place en seconde position au général, à 13 minutes du néerlandais.

felis consequat. Donec dolor eleifend Sed Aenean vulputate, tristique