Dakar 2014 : résumé de la dernière journée

Le programme de la dernière spéciale était peu copieux, avec très peu de difficultés sur les 157 km de la spéciale qui amène les pilotes de La Serena à Valparaiso.

Auto :

Tout est rentré dans l’ordre chez Mini, avec un Stéphane Peterhansel qui s’est effacé en cours de spéciale derrière Roma. Giniel De Villiers – vainqueur en 2009 chez Volkswagen – s’impose sur son Toyota Hilux, devant les Mini d’Holowczyk, Vasilyev, Roma et Terranova. Al-Attiyah et Peterhansel terminent respectivement 9 et 13ème.

Roma s’impose – 10 ans jour pour jour après sa victoire en Moto – avec 5 minutes d’avance sur Peterhansel, 56 minutes sur Al-Attiyah, pour un triplé Mini sur le Dakar. Seuls Giniel De Villiers et Carlos Sainz ont été en mesure de gêner la domination des Mini – sept dans le top10 au général ! – mais le manque de puissance de son Toyota et l’accident de Sainz lors d’une liaison ont eu raison de leur ambition de victoire.

Sur les 145 équipages au départ 62 ont terminé ce Dakar, l’un des plus difficile depuis bien des années. Le dernier équipage n’est autre que celui qui a osé amener une baraque à frites sur le Dakar, à près de six jours de l’espagnol Roma.




Moto :

Joan Barreda Bort s’impose de quelques secondes devant Olivier Pain, Rodrigues, Pedrero Garcia et Despres, qui devait s’imposer mais une pénalité de 5 minutes pour un excès de vitesse dans une zone neutralisé ne lui permet pas d’engranger une nouvelle victoire d’étape.

Au général, KTM réalise un superbe doublé, le leader devant le second soit Coma devant Viladoms. Olivier Pain, meilleur amateur sur une Yamaha, monte sur la troisième marche du podium pour 5 minutes d’écart sur Despres qui a réalisé une superbe fin de rallye.

Ils sont 78 à terminer ce Dakar, sur les 174 au départ et l’évènement tragique dans cette catégorie restera le décès d’Eric Palante lors de la spéciale la plus difficile qui soit en raison des conditions de température qui ont atteint des records avec 49°C !

Quad :

Ignacio Casale (Yamaha) remporte une nouvelle spéciale et remporte ainsi le Dakar, après avoir été – l’année dernière – le dauphin de Marcos Patronelli, grandissime favori. Le polonais Rafal Sonik (Yamaha) et le néerlandais Sebastian Husseini (Honda) montent sur le podium.

Quinze quads ont rallié l’arrivée sur les 40 inscrits et présents à Rosario.

Camion :

Le suspens a été intense jusqu’à l’arrivée à Valpaaiso, le Kamaz de Karginov ayant été bloqué 10 minutes par une Mini couchée sur le côté de la piste de la spéciale. Alais Lopres remporte la spéciale devant De Rooy et Karginov. Le hollandais de reprend que 30 secondes sur les 7’25 qu’il avait de retard.

Le russe Andrey Karginov impose donc son Kamaz devant l’Iveco de De Rooy et le Kamaz de Nikolaev. Cinquante camions ont terminé le rally sur les 70 présent au départ en Argentine.




Résumé de l’étape Auto / Moto :


FR – étape 13 – Auto/Moto – Résumé de l'étape… par Dakar

Résumé de l’étape Camion / Quads :


FR – étape 12/13 – Camion/Quad – Résumé de l… par Dakar

pulvinar at in leo commodo Aenean ut Phasellus Nullam sit sem,