(Daytona J-4) Huit mousquetaires à l’assaut

Parmi ces pilotes tricolores, deux seront présents sur l’ensemble de la saison du TUSCC. Olivier Pla disputera en effet l’intégralité du championnat en catégorie Prototype au volant d’une Morgan-Nissan de l’écurie OAK Racing, qui effectuera son premier championnat complet en Amérique du Nord. Le Toulousain fera équipe avec le Colombien Gustavo Yacaman, vu l’an passé au volant d’une Riley-Ford de la Michael Shank Racing. A Daytona, les deux hommes seront épaulés par le Russe Roman Rosinov et le Britannique Oliver Webb.

En catégorie GTD (les GT3 de l’ancien championnat Grand Am), Kevin Estre sera lui aussi au départ de toutes les manches de la saison du TUSCC, à commencer par Daytona ce week-end au volant d’une 911 GT America du Park Place Motorsport, avec Patrick Lindsey (qui l’épaulera sur l’année), Connor de Philippi, Jason Hart et Mike Vess.

Toujours en catégorie Prototype, Simon Pagenaud sera présent aux 24 Heures de Daytona au volant d’une HPD ARX-03b de l’écurie Extreme Speed Motorsports aux côtés de Ed Brown et Johannes van Overbeek, les pilotes réguliers sur la n°2, et Anthony Lazzaro, lui aussi en renfort à Daytona.

Privé de volant en Indycar, Tristan Vautier a décroché une place au sein de l’un des deux prototypes Mazda Skyactiv aux côtés de Tristan Nunez et Joel Miller.

De son côté, Sébastien Bourdais disputera la manche inaugurale du TUSCC au volant d’une des deux Corvette DP du Action Express Racing, en compagnie de Joao Barbosa et Christian Fittipaldi, ainsi que Burt Frisselle.

Le Manceau retrouvera Fabien Giroix au sein du Action Express Racing, ce dernier épaulant John Martin, Brian Frisselle ainsi que son frère Burt, qui alternera sur les deux Corvette DP de l’écurie.

Passons à la catégorie GTLM où l’on retrouve Patrick Pilet, pilote officiel Porsche, au volant d’une des deux 911 RSR officielles engagées sous la bannière de Porsche North America : la n°911 également pilotée par Nick Tandy et Richard Lietz.

Enfin, également en GTD, on retrouvera Emmanuel Collard au volant d’une Viper SRT GT3-R du Riley Motorsport, avec Ben Keating, et les frères Jeroen et Sebastiaan Bleekemolen. Le Francilien est d’ailleurs le dernier pilote français à s’être imposé au classement général aux 24 Heures de Daytona : c’était en 2005 sur un prototype Riley-Pontiac du Sun Trust Racing.

Sur la photo : Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud.

lectus Praesent efficitur. accumsan dapibus libero ut odio nunc eget id, risus