La Hendrick cherche des sponsors pour Dale Earnhardt Jr.

Pour la seconde saison de rang, Rick Hendrick débute l’année avec treize courses sans sponsor principal pour Dale Earnhardt Jr.. L’objectif est de trouver un sponsor souhaitant s’engager sur le long terme avec l’équipe, plutôt que de trouver plusieurs sponsors, chacun ne faisant que quelques courses.

Il y a un an pratiquement jour pour jour, Rick Hendrick annonçait être à la recherche d’un sponsor pour Dale Earnhardt Jr. pour les courses manquantes. Si un accord semblait imminent rien n’a jamais été signé et ce sont finalement Time Warner Cable, l’un des sponsors de Kasey Kahne, ainsi que Hendrickcars.com, le site internet dédié aux concessions de Rick Hendrick, qui ont comblé les trous.


“Nous écouterons tout le monde, mais il n’y a pas d’urgence”, affirme Rick Hendrick. “Je veux un contrat sur le long terme qui n’entre pas en conflit avec les autres sponsors. Nous avons du temps, nous ne nous fixons pas de date butoir.”

Aligner quatre voitures peut parfois être un vrai casse-tête pour Rick Hendrick. En effet, certains sponsors se sont montrés intéressés pour sponsoriser Earnhardt, mais ne le peuvent pas du fait d’accords avec des concurrents pour les trois autres pilotes. Dale Earnhardt Jr. a un partenariat privilégié avec la compagnie d’assurance Nationwide Insurance qui est le sponsor titre de la deuxième division, mais aussi de Ricky Stenhouse Jr. en Sprint Cup. Rick Hendrick ne peut donc pas afficher les couleurs de la compagnie basée à Colombus dans l’Ohio, d’autant que Kasey Kahne est sponsorisé par un concurrent, Farmers Insurance.

Il faut également trouver une entreprise qui soit prête à débourser beaucoup d’argent pour sponsoriser Earnhardt. En effet, pour les 20 courses dont elle était sponsor principal en 2013, National Guard a déboursé 29,96 millions de dollars. Outre le fait d’apparaître sur la carrosserie de la voiture et la combinaison du pilotes et des mécaniciens, cela inclut également toutes les dépenses n’étant pas liées au sport automobile a proprement parlé, comme la publicité.

Si les petites équipes ont souvent tendance à brader le prix demandé aux sponsors, notamment celles qui ont le moins de budget, ce n’est pas le cas de la Hendrick Motorsports, une position saluée par ses rivales.

“Le positionnement de la Hendrick est crédible. Ils ont le pilote le plus populaire et je suis heureux de voir qu’ils sont sélectifs”, déclare Torrey Galida, le responsable des opérations de la Richard Childress Racing. “Je les applaudis de garder leur intégrité.”

Malgré tout, cette situation inquiète. “Cela veut dire quelque chose pour ce sport. Nous sommes toujours en bonne santé, je suis heureux des nouveaux diffuseurs, mais cela veut bien dire quelque chose que le pilote le plus populaire de notre sport cherche encore des sponsors”, ajoute Galida.

À l’opposé de cette position, celle de Felix Sabates. Le copropriétaire de la Chip Ganassi Racing est aussi un bon ami de Rick Hendrick. “Je ne pense pas que Rick Hendrick rencontre un problème pour trouver un sponsor. C’est probablement qu’il veut être sélectif avec le sponsor de Dale. Il doit trouver quelque chose d’autre que l’argent. Il doit promouvoir Dale hors de ce sport pour apporter plus d’argent à l’équipe.”

dolor neque. ut dapibus vulputate, pulvinar venenatis massa commodo quis Lorem at