Schmidt Peterson Motorsports satisfait de ses essais

Alors qu’il reste moins de deux mois avant le début de la saison 2014 d’IndyCar Series, plusieurs équipes étaient en piste en début de semaine sur le tracé de Sebring. C’était le cas de la formation SPM dirigée par Sam Schmidt.

L’équipe Schmidt Peterson Motorsports s’est rendue sur le tracé floridien de Sebring pour y effectuer une séance d’essais de deux jours cette semaine. Au programme, développement du nouveau moteur V6 Honda bi-turbo, mise au point des réglages pour les circuits en ville en prévision de St Petersburg et exploitation des pneus.

Pour Rob Edwards, le manager général de l’équipe cette séance de deux jours s’est déroulée à merveille : “Nous avions beaucoup de choses à vérifier et tester que ce soit au niveau du chassis, du moteur, ou de l’équipe en elle même. Simon Pagenaud a noté de bons progrès du moteur bi-turbo alors que Mikhail (Aleshin) continue son apprentissage. Nous devons effectivement nous assurer que nos deux voitures seront compétitives cette année,” concluait-il.

Le Russe Aleshin, qui roulera avec le numéro 7 cette année, va travailler avec l’ingénieur Allen McDonald alors que Pagenaud sera associé à Ben Bretzman mais ces deux duos semblent parfaitement fonctionner à la lumière des enseignements tirés de ces essais d’intersaison. McDonald a d’ailleurs confirmé que son pilote était capable de ne pas trop user ses pneus alors que Bretzman s’est montré ravi de “cette grande répétition pour les circuits en ville”.

“Nous avons réalisé des améliorations majeures sur le moteur et c’est un véritable plus,” s’est réjouit Simon Pagenaud. “Je tiens à féliciter Honda pour le travail qu’ils ont réalisé cet hiver.”

Alors que le #55 utilisé par Tristan Vautier en 2013 ne sera plus apposé sur la carrosserie des monoplaces SPM, la Dallara de Simon Pagenaud sera toujours flanquée du numéro 77 mais le sponsor principal de cette voiture reste encore inconnu.

La première course de la saison est programmée dans le rues de St Petersburg le week-end du 30 mars.

dolor. elit. ut quis tristique libero suscipit amet, ante.