Brad Keselowski veut rebondir

Après une année 2013 on ne peut plus délicate, le champion 2012 des NASCAR Sprint Cup Series, Brad Keselowski se doit de rebondir en 2014 en se qualifiant pour les playoffs d’une part, mais aussi en rééquilibrant les performances par rapport à son coéquipier Joey Logano. Cela passera par des victoires.

En tant que champion 2012, les attentes concernant Brad Keselowski sont forcément élevées, d’autant que sa saison 2013 fut décevante à plus d’un titre pour celui qui devait assumer le rôle de leader au sein du Team Penske. Une seule victoire, lors de la seconde venue à Charlotte, mais surtout une absence remarquée en playoffs, alors que son nouveau coéquipier Joey Logano, a enregistré le premier succès de l’équipe, au Michigan en août, avant de se qualifier en playoffs pour la première fois de sa carrière quelques semaines plus tard.

“Chaque année qui commence est différente”, confie le pilote de la Ford Fusion n°2. “Nous avons l’équipe et les ressources pour rebondir. Je ne veux pas perdre une nouvelle saison.”




En 2013 Keselowski n’a pas été épargné par les problèmes mécaniques, mais aussi les erreurs dans les stands ce qui lui a valu de perdre des points précieux dans la lutte pour une qualification en playoffs.

“J’ai fait quelques erreurs, en attaquant trop fort, pour revenir et effacer les erreurs passées.”

Malgré une saison décevante en Sprint Cup en 2013, Keselowski a été prolongé au sein du Team Penske jusqu’en 2017, tout comme son sponsor principal Miller Lite, une preuve de confiance de la part du propriétaire de l’équipe, Roger Penske. Cette prolongation de contrat est également un acte de confiance pour celui qui a signé au sein du Team Penske en fin de saison 2009, alors qu’il était dans le giron de la Hendrick Motorsports.

Fin 2012 Keselowski a joué un rôle important dans la venue de Joey Logano, ce dernier fut tout simplement le meilleur pilote Ford au classement des pilotes au soir de la finale, en huitième position.

“Il a fait de l’excellent travail”, confie Keselowski à propos de son nouveau coéquipier. “Il a pris du galon et s’est retrouvé au niveau auquel était Kurt Busch lorsqu’il était dans cette voiture. C’est important pour nous deux d’avoir un coéquipier très fort.”

Comme pour l’ensemble de ses adversaires, Keselowski devra s’adapter aux nouvelles règles de la saison 2014, ce qui ne semble pas inquiéter le pilote du Team Penske qui estime que son équipe a terminé la saison 2013 au niveau de la saison 2011, on sait ensuite ce qu’il en est advenu en 2012. L’histoire se répètera-t-elle en 2014 ?

libero ut felis Nullam tempus libero elementum pulvinar quis, non dictum