Sprint Unlimited – les chiffres

La saison 2014 de NASCAR Sprint Cup reprend officiellement cette semaine avec le Sprint Unlimited, une épreuve hors championnat qui dure depuis 1979. En plus de trente ans Chevrolet domine l’épreuve avec vingt succès dont six pour le seul Dale Earnhardt, véritable roi de l’épreuve. Cette année dix-huit pilotes seront engagés dont deux nouveaux, Danica Patrick et Ricky Stenhouse Jr..

C’est en 1981 que le nombre d’engagés a été le plus faible avec seulement sept pilotes au départ, à l’inverse en 2009 ils étaient 28. Cette année, parmi les dix-huit engagés (Voir la liste des engagés en bas de l’article), une moitié regroupe les anciens vainqueurs (Terry Labonte, Jeff Gordon, Tony Stewart, Dale Earnhardt Jr., Jimmie Johnson, Denny Hamlin, Kevin Harvick, Kurt Busch et Kyle Busch – ndlr.).




Les chiffres du Sprint Unlimited :


0,013 – La marge de victoire en secondes entre Kyle Busch et Tony Stewart en 2012, le plus faible écart entre les deux premiers dans l’histoire de l’épreuve.

0,058 – La marge de victoire entre Kurt Busch et Jamie McMurray en 2011, le deuxième plus petit écart.

0,08 – La marge de victoire entre Dale Earnhardt et Sterling Marlin en 1995, le troisième plus petit écart.

1 – Le nombre de tours menés par Rusty Wallace (1988), Neil Bonnett (1983 et 1984), Dale Earnhardt (1980), Dale Jarrett (2000 et 2004) ainsi que Kevin Harvick (2009) lors de leur victoire.

2 – La position de départ qui a connu le plus de vainqueur, cinq fois le vainqueur c’est élance de cette place.

2,75 – La position moyenne à l’arrivée de Dale Earnhardt, la meilleure moyenne de tous les pilotes ayant plus d’un départ.

5 – Pilotes qui ont remporté l’épreuve pour leur première apparition, à savoir Buddy Baker en 1979 pour l’épreuve inaugurale, Dale Earnhardt (1980), Jeff Gordon (1994), Dale Jarrett (1996) et Denny Hamlin (2006).

6 – Le nombre de victoires de Dale Earnhardt dans cette épreuve.

7 – Le plus petit nombre de pilotes au départ, en 1981.

9 – Le nombre de courses qu’a mené Dale Earnhardt Jr., le plus grand nombre depuis la création de l’épreuve.

11 – Le nombre de départs avant de s’imposer tant pour Rusty Wallace que Mark Martin.

14 – Le nombre de leader différents en 2009, le plus grand nombre en une seule course.

20 – Le nombre de victoires acquises par Chevrolet, mais c’est aussi le nombre de départs consécutifs pour Mark Martin (1989-2008) et Jeff Gordon (1994-2013).

27 – La position de départ de Kevin Harvick lors de son succès en 2009, la position la plus basse pour un vainqueur.

28 – Le nombre de changement de leaders au cours de l’épreuve de la saison 2011. Le plus grand nombre en une seule épreuve.

44 – Le nombre de tours menés par Greg Biffle en 2005, le plus grand nombre pour un pilote qui ne s’est pas imposé.

47 – Le nombre de tours menés par Dale Earnhardt Jr. lors de sa victoire en 2008. Le plus grand nombre pour un vainqueur.

124,095 – La vitesse moyenne la plus faible pour un vainqueur, c’était lors du succès de Kyle Busch en 2012.

197,802 – La vitesse moyenne de Bill Elliott lors de son succès en 1987. Personne n’a fait mieux depuis.

À voir :

– Sprint Unlimited : la liste des engagés

venenatis, leo diam ultricies elit. felis venenatis Curabitur