Honda débarque en DP avec Starworks

L’écurie de Peter Baron connaît bien l’unité Honda Performance Development, basée en Californie, puisqu’elle a remporté le titre P2 en ALMS en 2012 avec un prototype HPD motorisé par un ARX-03b. C’est d’ailleurs ce propulseur, adapté aux contraintes techniques d’un Daytona Prototype, qui effectuera ses débuts en mars en Floride.

Contactés par les organisateurs du Grand Am pour rejoindre leur série ces dernières saisons, les membres de HPD ont finalement fait le saut cette saison, alors que le Grand Am et l’ALMS sont réunis sont l’étendard du nouveau Tudor United Sports Car Championship. Les débuts de ce nouveau moteur, prévus initialement pour Daytona fin janvier, ont finalement été repoussés de quelques semaines, la Riley de l’équipe étant propulsée par un moteur Dinan à Daytona.

Avec HPD, c’est donc un quatrième motoriste qui fait son apparition du côté des Daytona Prototype du TUSCC, après Chevrolet (sur les Corvette DP), Ford et Dinan, le préparateur américain des moteurs BMW.

Il sera intéressant de noter que le même moteur sera en piste à Sebring à bord du prototype P2 HPD de l’écurie Extreme Speed Motorsport.

Rappelons que Starworks aligne également un prototype ORECA FLM09 dans la catégorie PC du TUSCC.

ultricies libero. vulputate, quis ut ipsum efficitur. libero Donec dictum