Kyle Busch d’un souffle à Daytona !

C’est par un infime avantage et suite à une grosse attaque par l’extérieur que Kyle Busch a devancé Timothy Peters sur la ligne d’arrivée des NextEra Energy Resources 250, la course d’ouverture de la saison 2014 de NASCAR Camping World Truck Series sur le Daytona International Speedway.

La victoire de Busch est sa première à Daytona en Truck Series et la 36ème de sa carrière. Le pilote du Tundra n°51 a ainsi offert à Daytona sa huitième victoire de suite à Daytona pour seulement 0.016 secondes.

“Je vais vraiment chérire cette victoire” a déclaré Kyle Busch en sortant de son Truck. “C’est une grosse victoire pour la Kyle Busch Motorsports et pas seulement pour moi. C’est aussi très bien pour Toyota.”

Busch regarde maintenant devant lui avec l’espoir de pouvoir renouveler cette performance samedi et dimanche et ainsi réaliser un sweep avec une victoire en Nationwide Series et aux Daytona 500.

“Nous avons bien commencé la série, vous devez déjà gagner la première pour pouvoir envisager de toutes les gagner. Nous allons maintenant voir comment la course de samedi va se passer.”

Johnny Sauter a terminé la course à la troisième position devant Ryan Truex et Ron Hornaday Jr. Ryan Blaney, Jeb Burton, Joe Nemechek, Jimmy Weller III et German Quiroga ont complété le Top-10.

Busch est sorti en tête de la ligne des stands au 77ème tour après un arrêt dans lequel son équipe s’est contentée de refaire le plein de carburant. Cette neutralisation avait été déclenchée par un “Big One” ayant impliqué pas moins de 17 Truck dans le virage n°2 suite à un contact entre Parker Kligerman et Ross Chastain au 74ème tour. La course n’a pu être relancée qu’au 90ème tour. Peters a alors repris l’avantage jusqu’à l’ultime attaque de Busch sur la ligne.

“Il était vraiment rapide à la sortie du virage n°4 et vous savez…c’est Kyle Busch” a expliqué Timothy Peters, qui récupère la tête du classement général puisque Busch ne peut pas marquer de point en Truck.

Suite à l’annulation de la séance de qualification à cause de la pluie, c’est Ben Kennedy qui s’était élancé depuis la pole position avec derrière lui une grille de départ établie en fonction des chronos des essais. Le n°31 a conservé la tête du peloton avant que le Chevrolet n°10 de Jennifer Jo Cobb ne cale au milieu de la ligne droite arrière déclenchant la deuxième neutralisation de la course au 51ème tour.

Lors de la série de ravitaillements qui a suivie sous drapeau jaune, Kennedy a lui aussi calé en quittant son box. C’est alors Busch qui a pointé en tête du peloton pendant que Kennedy repartait sixième au 56ème tour.

Kennedy n’a pas été le seul pilote à rencontrer des problèmes dans les stands. Ryan Ellis arrivait à son box quand Blaney sortait du sien et le contact entre les deux a envoyé Ellis en tête à queue. Tyler Reddick a lui aussi calé en quittant son emplacement pendant que le champion en titre de la Truck Matt Crafton ratait son box.

Busch et Peters se sont échangés la tête de la course à plusieurs reprises alors que la trajectoire extérieure de la piste commençait à devenir praticable. Les deux pilotes ont roulé côte à côte jusqu’au 64ème tour quand Peters a réussi à prendre l’avantage et qu’il s’est rabattu devant le n°51.

Ils ont ensuite roulé dans cette position jusqu’au “Big One” du 74ème tour qui a éliminé la moitié du peloton de la lutte pour la victoire.

A noter que Kyle Busch est le seul pilote à s’être imposé à Daytona en NASCAR Sprint Cup, Nationwide et Truck Series, ainsi qu’en ARCA Series… Son crew chief Eric Phillips, égale le record de Rick Ren pour le plus grand nombre de victoire en Truck Series avec 28.

Michel Disdier, le pilote français engagé dans cette épreuve à terminé 24ème à 17 tours des leaders. Il a perdu pas mal de temps dans les stands après avoir rencontré un problème avec une vitre de son Truck.

vulputate, odio dolor. Donec ante. Donec ut Curabitur ut Praesent ut libero.