Audience en chute libre pour les Daytona 500

Malgré la victoire de Dale Earnhardt Jr. lors de ‘The Great American Race’ les audiences n’ont pas été à la hauteur pour la première manche de la saison 2014 des NASCAR Sprint Cup Series avec une chute de près de cinquante pour cent par rapport à l’an dernier. De quoi remettre en question les courses nocturnes ?

En 2013 ils avaient été 16,7 millions de téléspectateurs à regarder les Daytona 500 aux États-Unis d’Amérique, cette année, ils ne furent que 9,3 millions pour 10 % de part de marché.

En se déroulant en prime time les Daytona 500 sont entrés en collision avec la cérémonie de clôture des vingt-deuxièmes jeux Olymiques d’hiver sur NBC (9,6 % de part de marché), ainsi que deux émissions populaires, ‘The Walking Dead’ (6,6 % de part de marché) et ‘The Amazing Race’ (5,3 % de part de marché).




La baisse des audiences peut également s’expliquer par les attentes qu’il y avait eu en 2013. En effet, Danica Patrick était la première femme à signer une pole position en NASCAR Sprint. De plus, l’accident de Kyle Larson la veille en NASCAR Nationwide Series qui avait provoqué des blessures pour trente spectateurs dans les tribunes avait également attiré des curieux.

Cependant, cette course de Daytona met en lumière les problèmes qu’a la NASCAR avec les courses nocturnes. Ce qui devait être une exception, est en train de devenir une généralité. En effet, Charlotte et Richmond ont deux courses nocturnes, alors que Daytona, Bristol, Atlanta, Darlington, le Kentucky et traditionnellement le Texas (Pas cette année – NDLR.) accueillent également une épreuve nocturne ce qui porte le total à dix courses, neuf pour 2014.

Pourtant les audiences des courses nocturnes s’érodent au fil des années, l’exemple le plus criant étant celui de Charlotte pour l’épreuve des playoffs. En 2004, pour la première course disputée pendant les playoffs la part de marché a atteint 4,5 %, depuis ça n’a cessé de baisser pour atteindre 3,2 % de 2010 à 2012 et un léger rebond en 2013 avec 3,4 %.

ut risus libero fringilla dolor. Donec nec eget