Le Team Penske débute bien 2014

Après deux courses le Team Penske ne s’est pas encore imposé en NASCAR Sprint Cup Series, mais montre de bien meilleures dispositions que l’an dernier. Brad Keselowski a signé deux top-5 et une pole position pour la première du nouveau format de qualifications, alors que Joey Logano est en embuscade dans le top-10.

Bien que Keselowski n’ait pu lutter avec Kevin Harvick et Dale Earnhardt Jr. dans les derniers tours de l’épreuve de Phoenix, le champion 2012 de la Sprint Cup se satisfait de sa troisième place sous le drapeau à damier.

“C’est agréable de rouler devant et d’être compétitif”, affirmait Keselowski après la deuxième manche de la saison. “Nous savons qu’avec ce nouveau système, seules les victoires comptent. L’an dernier vous pouviez vous dire que des deuxièmes ou troisièmes places étaient de bons résultats, mais cette année c’est différent. Nous étions proches. Sur les longs runs nous étions aussi bons que les autres, mais sur les runs courts nous étions en retrait.”




Parti de la pole position, Joey Logano a mené 71 tours en première partie d’épreuve avant de se classer quatrième. Agressif lors des dernières relances, Logano n’a pu dépasser Dale Earnhardt Jr. et Kevin Harvick pour aller décrocher la victoire.

“C’était sympa ici”, affirmait le sixième du championnat à l’issue de la deuxième manche de la saison. “Ce numéro 4 était juste trop rapide. J’ai rigolé dans la radio en disant que sur le pare-chocs arrière de la voiture il était marqué ‘sacrément rapide’ et ils ne mentaient pas. Nous avions une très bonne voiture, mais pas autant que la sienne.”

Avec le nouveau système de qualification pour les playoffs, les pilotes savent qu’ils doivent prendre des risques et c’est ce qu’a fait Logano en toute fin de course, quitte à tout perdre.

“Sur les deux dernières relances je savais que je devais tout faire pour la victoire. Elles sont importantes, vous devez tout faire pour. J’ai essayé de passer dans une bataille à trois de fronts et nous avons perdu une place. Au final c’est tout pour la victoire. Nous n’avons pu avoir celle-ci, mais nous allons à Vegas pour essayer de nouveau.”

suscipit dapibus amet, pulvinar dolor. libero facilisis libero elit. fringilla