Brad Keselowski prive Kyle Busch de la victoire à Las Vegas

Kyle Busch a beau être originaire de Las Vegas, il n’arrive pas à être le roi de cette piste en Nationwide. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a une nouvelle fois buté sur plus fort que lui sur cet ovale d’un mile et demi, ne prenant que la deuxième place derrière Brad Keselowski.

Brad Keselowski était le plus fort des Boyd Gaming 300, la troisième épreuve de la saison 2014 des NASCAR Nationwide Series. Le pilote du Team Penske a mené 144 des 200 tours avant de décrocher sa première victoire de la saison.

Parti de l’arrière du peloton suite à un changement de courroie non autorisé par les officiels, Kyle Busch était dans le top-10 au moment des premiers arrêts sous drapeau vert peu après le cinquantième tour. Bien qu’étant pointé en tête à un moment de la course, le pilote de la Joe Gibbs Racing a dû se rendre à l’évidence, Brad Keselowski était le plus fort dans le Nevada.




Malgré un double contact avec le mur en tout début d’épreuve, Kyle Larson a su rester hors des ennuis par la suite et garder une voiture compétitive pour prendre la troisième place de la course, devant un autre pilote de la Sprint Cup, Dale Earnhardt Jr.. C’est finalement Chase Elliott, en cinquième position qui est le mieux classé des pilotes de Nationwide sous le drapeau à damier.

Matt Kenseth, auteur d’un spectaculaire sauvetage en fin d’épreuve se classe sixième, alors que Brian Scott, Trevor Bayne, le rookie Chris Buescher et Regan Smith complètent le top-10.

La course fut finalement neutralisée à cinq reprises, le plus souvent pour des débris. Dans les derniers tours de course, alors qu’il était en bagarre avec son dauphin au classement général, Regan Smith est parti à la faute, endommageant sérieusement le côté droit de sa Chevrolet Camaro. Le pilote de la JR Motorsports, parvenu à rallier l’arrivée dans le top-10, conserve la tête du classement général des pilotes devant Trevor Bayne pour trois points.

La semaine prochaine, Bristol sera l’occasion pour les pilotes de visiter une quatrième configuration de course en autant d’épreuve. Il s’agira de la première venue de la saison sur une piste de moins d’un mile.

quis dolor mi, Curabitur venenatis, nec consequat. eleifend ut