12 Heures de Sebring – GT : Porsche sur sa lancée ?

Après des débuts en fanfare en TUSCC avec une victoire lors des 24 Heures de Daytona, Porsche visera une nouvelle fois la victoire à Sebring en catégorie GTLM, mais Corvette, BMW, Chrysler Viper et Ferrari sont prêts à contrer l’offensive du constructeur allemand.

Corvette et BMW surtout, vainqueurs des dernières éditions des 12 Heures de Sebring (Corvette en 2013, BMW les deux années précédentes), comptent bien reprendre la main en catégorie GT, après la victoire de la 911 RSR de Nick Tandy, Richard Lietz et Patrick Pilet à Daytona. Avec deux Porsche officielles, deux BMW Z4, deux Corvette C7.R, deux Viper GTS-R SRT, deux Ferrari F458 privées (Krohn Racing et Risi Competizione) et une Porsche privée (Falken Tire), la bataille s’annonce grandiose ce week-end à Sebring.

On notera de légères retouches de la balance de performance en GTLM, principalement au niveau des capacités des réservoirs, avec une réduction de sept litres pour les Corvette, d’un litre pour les Porsche, et au contraire deux litres de plus pour les Viper.

En GTD également, la bataille s’annonce intense. Si l’équipe Level 5, victorieuse avec une Ferrari F458 lors des 24 Heures de Daytona, a annoncé depuis son retrait immédiat du championnat, les prétendants à la victoire ne manqueront pas dans cette catégorie qui prendra part pour la première fois à l’épreuve (les GTD évoluaient l’an passé dans le cadre du championnat Grand Am). A commencer par les Audi R8 LMS du Flying Lizard, dépossédé de sa victoire par les commissaires à Daytona (ces derniers avaient injustement infligé une pénalité à la Ferrari du Level 5, qui a été réintégrée après l’arrivée), et qui comptent bien prendre leur revanche à Sebring.

On n’oubliera évidemment pas l’armada Porsche dans la catégorie (avec douze 911 GT3 America) qui sont pour la plupart de sérieux candidats à la victoire, avec notamment des équipes comme Magnus Racing, NGT Motorsport, Alex Job Racing, Dempsey Racing ou le Muelhner Motorsport, pour ne citer qu’eux. Mais aussi plusieurs Ferrari F458 Italia, dont celle de la Scuderia Corsa avec notamment Alessandro Balzan, le champion en titre GT en Grand Am, et aussi les deux Aston Martin Vantage officielles.

libero felis libero. Lorem Donec ipsum mi,