Kyle Busch vise une sixième victoire à Bristol

Avec douze succès à Bristol en NASCAR Sprint Cup Series, Darrell Waltrip est monsieur Bristol, mais aussi monsieur short-rack en NASCAR. Avec cinq succès à Bristol, mais aussi quatre à Richmond, Kyle Busch est la nouvelle référence sur les ovales de moins d’un mile. Ce dimanche il visera sa sixième victoire sur le short-track du Tennessee, ce qui en ferait le pilote en activité le plus victorieux sur cette piste.

“Lorsqu’ils ont changé la configuration de la piste en 2007 j’ai tout de suite été performant”, déclare Kyle Busch, qui compte pas moins de quinze victoires à Bristol dans les trois séries nationales NASCAR, cinq en Sprint Cup, six en Nationwide et quatre en Truck. “J’aimais vraiment cette configuration et j’y étais rapide, mais j’avais aussi de très bonnes voitures der la part de la Joe Gibbs Racing. C’est une super piste et ce quelle que soit la série dans laquelle je cours.”

En 18 départs en NASCAR Sprint Cup Series sur le Bristol Motor Speedway, Kyle Busch a enregistré cinq victoires, huit top-5, douze top-10 et 1 431 tours menés. Il s’agit de sa meilleure piste en terme de victoires et de tours menés dans la catégorie reine. Son frère Kurt et Jeff Gordon sont les deux autres pilotes en activité à compter cinq victoires sur cet ovale.




En outre, le plus jeune des frères Busch possède également le meilleur rating avec 101,8, mais également le plus grand nombre de meilleurs tours avec 585.

Depuis 2006 son plus mauvais résultait est une trente-deuxième place en mars 2012, pour ce qui est sa seule arrivée hors du top-20. Au cours des neuf dernières années sa place moyenne à l’arrivée sur le tracé de Bristol est de 9,9, il est même de 8,1 si l’on prend en compte les courses depuis la modification du tracé en 2007.

C’est en 2007 qu’il a remporté sa toute première course à Bristol au cours d’une arrivée sous le régime du green-white-checkered, avant de faire le sweep en 2009, puis de s’imposer en août 2010 et enfin en mars 2011. Depuis sa dernière victoire il compte deux top-6 dont une place de deuxième lors de la manche du mois de mars 2013.

Lors des trois premières courses de la saison 2014 le pilote de la Joe Gibbs Racing a signé des ratings supérieurs à cent et a signé des meilleurs tours dans chacune des trois épreuves. Cependant, il ne compte qu’un seul top-10, une neuvième place à Phoenix. Il s’est classé dix-neuvième à Daytona et onzième chez lui à Las Vegas ce qui fait qu’il pointe à la dixième place du classement général à trente-huit unités du leader Dale Earnhardt Jr..

Ce dimanche Kyle Busch pourrait également écrire une autre ligne à sa palmarès puisqu’il peut devenir le quinzième pilote à atteindre la barre des 10 000 tours menés en Sprint Cup. Il lui faut pour cela parcourir 140 boucles en tête, une chose qu’il a déjà faite à quatre reprises à Bristol, la dernière fois en mars 2011.

Le meilleur moment de Kyle Busch à Bristol reste cependant en août 2010, lorsqu’il a remporté les trois séries nationales, chose qu’aucun autre pilote n’a réussi à faire dans l’histoire de la NASCAR.

“Nous avions gagné la Truck le mercredi soir, avant de remporter la Nationwide le vendredi soir, puis la Cup le samedi soir”, ajoute Busch. ““C’est quelque chose qui n’avait jamais été fait lors des 16 années avec les trois séries nationales et cela n’a pas été refait depuis. J’ai encore la chance de pouvoir le faire de nouveau.”

ipsum pulvinar ultricies diam Nullam Aenean ut venenatis, elit. commodo porta.