Carl Edwards au bout de la nuit à Bristol

Carl Edwards a remporté dimanche la 54ème édition des Food City 500 sur le Bristol Motor Speedway. Cette victoire est la 22ème de sa carrière et lui permet d’être virtuellement qualifié pour les playoffs.

Après plus de 5 heures d’attente à cause de la pluie, Edwards s’est montré très rapide en fin de course pour arracher la victoire.

Ce succès du pilote de la Ford n°99 est le premier de la saison et marque son 3ème Top-10 de 2014. En devançant Ricky Stenhouse Jr., Edwards s’est imposé pour la troisième fois de sa carrière sur le mythique Short-Track du Tennessee.

Pour Stenhouse Jr., cette deuxième place est son meilleur résultat en carrière. Avant cela il avait terminé troisième lors de l’épreuve de Talledega en octobre 2013.

Aric Almirola a terminé troisième de cette course pour lui aussi décrocher son meilleur résultat en carrière et son deuxième Top-10 à Bristol. “Je l’ai vue. La victoire était à portée de doigts. Quand vous pouvez la voir et la sentir, vous aimeriez que ça tourne différemment, mais il y avait beaucoup de bonnes voitures ce soir.”

Kyle Larson, 10ème, a signé le meilleur résultat parmi les rookies. Dale Earnhardt Jr., très en forme depuis le début de la saison a terminé 24ème et perd la tête du championnat.

Lors d’une neutralisation dans les cent derniers tours Jimmy Fennig et Carl Edwards ont pris la décision de rester en piste privilégiant ainsi la position sur la piste à l’adhérence des pneumatiques neufs.

“Nous n’avions que 17 tours avec ces pneumatiques”, a déclaré Jimmy Fennig. “À cet instant de la course la météo n’était plus un facteur. La gomme était déposé sur la piste. Nous savions que notre voiture était rapide.”

En fin d’épreuve, Edwards était préoccupé par Kevin Harvick, qui a mené 28 tours et était derrière lui avec des pneumatiques plus frais, mais de la fumée s’est échappée de la voiture n°4 de la Stewart-Haas Racing à une cinquantaine de tours du drapeau à damier avant que le double champion Nationwide n’en perde le contrôle.

“Maintenant nous sommes dans le Chase et nous allonrs remporeter le titre”, concédait le vainqueur du soir.

Malgré un contact avec Timmy Hill au tour 157 qui a fortement endommagé l’arrière de sa voiture, Matt Kenseth a mené le plus grand nombre de tours avec 165. En lice pour la victoire finale à cent tours de l’arrivée, il s’est finalement classé treizième après avoir connu des problèmes de tenue de route au tour 409.

nunc Nullam ipsum consectetur odio amet, sed commodo eget ut consequat.